Aujourd’hui, j’avais rendez-vous chez le médecin à 10 heures pour des problèmes d’insomnie qui me gâchent la vie. J’ai loupé ce rendez-vous pour une raison simple : je ne me suis pas réveillé. VDM

 

 

 

 

A : Quelqu’un a vomit sur mon chat pendant la soirée !!!
J : Désolé… Pour ma défense, je n’ai pas remarqué qu’il dormait dans le sceau…

 

 

 

 

 

 

Top 12 des expressions insupportables qui donnent envie d’éventrer son interlocuteur

  1. « … et tout le tralala »
    Et tout ce qui suit. Mais on sait pas trop quoi. « Je m’étais brossé les dents et tout le tralala… Non, je n’ai pas brossé un ‘tralala’, pas du tout… » Marche aussi avec  » et tout le tintouin ».
  2. « … de ci, de mi »
    Pour dire que là, j’ai pas d’exemple, mais y’en a plein : « Il m’a parlé de ci, de mi… mais j’ai rien compris.«
  3. « Ni quoi ni qu’est-ce… « 
    Pour dire « rien ». Mais de manière spectaculaire et grammaticalement douteuse. « Il ne m’a demandé ni quoi ni qu’est-ce, et il m’a collé une tarte! » (tu ne l’as certainement pas volée)
  4. « Moi je dis… »
    Oui, je vois bien que t’es en train de me dire ça. Pas la peine de me le préciser. « Moi je dis que j’ai raison. Et je le pense.«
  5. « Et lui de dire… »
    Et moi de lui répondre… Idéal quand on est pas trop à l’aise avec tout ce qui est conjugaison. « Et lui de me répondre que je le saoulais…«
  6. « Comme dirait l’autre… »
    Pour donner du crédit à mon argument, je vais mettre de mon côté un mec dont j’ai oublié même le nom. « Comme dirait l’autre, des fois on ferait mieux de fermer sa gueule… hein? ok, je ferme ma gueule.«
  7. « C’est parti en live… »
    Pour dire à peu près n’importe quoi : « Le match du PSG/le débat présidentiel/la carrière de Kad Mérad/Le pot de départ de Michel est parti en live. Trop cool/pourri (?)«
  8. « Dacodac »
    Pour dire que globalement, on est d’accord. « Que me taise? Dacodac! »
  9. « Ni une ni deux… »
    Ah bon? « Trois » alors?… « Ni une ni deux, je lui ai répondu du tac-au-tac » (combo périlleux, à réserver aux plus expérimentés)
  10. « Les deux mon capitaine! »
    Je ne sais pas quoi répondre, alors je sors un bon mot qui s’avère être une référence de comique troupier que je ne connais pas. Et parfois, je dis « les deux mon général » si je suis chaud. « Si j’aime les blagues sur les Belges ou sur les Suisses? Les deux mon capitaine! »
  11. « Juste… »
    Pour souligner un adjectif employé comme attribut, c’est ainsi et pas autrement : « Cette expression, elle est juste indispensable. Je l’utilise genre tous les jours. Mais je sais trop pas pourquoi. »
  12. « Voili voilou… »
    Un blanc s’installe, il faut vite dire quelque chose pour détendre l’atmosphère, et catastrophe, l’ambiance est encore plus tendue. « Voili voilou… je vais filer moi…«

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, cela fait une semaine que sur les demandes insistantes de ma compagne, j’ai cessé de me promener nu dans notre appartement. Nous avons reçu une lettre de protestation. Elle est signée « UN voisin indigné ». Elle est morte de rire et moi, je n’ose même plus ouvrir les rideaux. VDM

 

 

Fake mais excellent !!

Faites tourner !