Top 10 des bonnes raisons d’être otage, au fond

  1. …être préservé pendant un laps de temps considérable de tout ce qu’il se passe en France : et cela inclut évidemment l’écoute répétée du dernier Johnny, le 13 heures de Pernaut et les rebondissements quotidiens de l’affaire DSK. Coupé du monde, pour de bon…
  2. …c’est l’unique chance, ou presque, d’avoir de grandes photos de vous devant les mairies: n’est pas Zidane qui veut avec son portrait sur l’Arc de Triomphe. Un conseil quand même, bien choisir sa photo ! Mettez la dans un répertoire « en cas d »enlèvement » bien en évidence sur le bureau de votre PC. Ca serait trop bête de passer plusieurs mois à la télé avec une photo un jour de gastro.
  3. …c’est l’occasion de lancer ou de relancer une carrière : ce n’est pas le but recherché, mais puisque ça peut ouvrir des portes, autant y aller à fond. Commencer par un énième livre bien glauque, choper une breloque ou deux pour la liberté de la presse, et faites vous racheter les droits par le cinéma. Si vous n’avez pas mangé pendant 15 jours, ou que vous étiez gardé dans le désert ou dans la jungle par des hommes assoiffés de sang , ça peut aider. Sinon, inventez.
  4. …c’est changer, physiquement, en bien selon la mode : un an dans une cave et vous risquez de revenir tout maigre avec le tein blafard d’Edward de Twilight. Les filles seront donc hystériques, être pris en otage deviendra un phénomène national, le tourisme en Afghanistan et en Irak fleurira à nouveau.
  5. …c’est la possibilité de ne pas voir grandir vos enfants: mais plutôt ceux de vos ravisseurs. On en connait plus d’un qui seraient pas fâcher de se faire enlever sur la période 0 à 3 ans, histoire de pas changer les couches. « Je peux pas, chui otage là ».
  6. …c’est dire fuck à la société de consommation: en prenant conscience qu’on peut vivre avec deux t-shirt et les mêmes basket pendant quelques mois. C’est oublier le concept même de « deuxième démarque-tout doit disparaître ». Vous, c’est justement de disparaître qui vous inquiète.
  7. …c’est être écolo à fond, à la pointe des derniers progrès en la matière: économie d’energie maximale, PQ recyclable, bouffe locale … à votre retour, vous aurez un bilan carbone tellement positif que vous pourrez vous permettre d’aller au boulot en avion pour le reste de votre vie.
  8. …c’est se mettre dans la peau des usagers de la SNCF pendant les grèves chaque année qui se disent « otages », eux aussi : un peu de compassion dans notre société n’a jamais fait de mal.
  9. … c’est sauver des centaines d’euros en frais de diététicien et autres bouquins de régime Dukan : vous mangez moins. Mais mal, c’est le gros point noir. Alors bien sûr quand vous faites les comptes après quelques mois, à raison de 15 euros par jour, ça cause quand même
  10. … c’est surtout apprendre à chérir les jours où tout va bien: en en ayant conscience avant que tout aille mal. Etre otage, c’est avoir le temps de relativiser.

 

 

 

 

Top 10 des choses qui énervent quand on fait ses courses au supermarché

  1. La théorie de la mauvaise caisse : vous pensiez narguer tout le monde en ne choisissant pas la première caisse comme un vulgaire « supermarchien » lambda. Vous, vous sélectionnez stratégiquement celle où les gens sont plus nombreux mais ont moins d’articles. Pas de chance, c’est finalement celle de la stagiaire-désolé-c’est-mon-premier-jour. Alors vous en choisissez une seconde. En ayant rapidement l’impression que toutes les autres sont finalement plus rapides, même celle de désolé-c’est-mon-premier-jour. C’est un principe de base, on n’est jamais à la bonne caisse.
  2. Les annonces en voix-off avec le micro dans la bouche, le volume maximum et que de toute faàon on ne comprend pas : « Madame (inaudible) est demandée au rayon (inaudible), Madame (inaudible) , merci« . Parlez loin du micro, bordel. Ou envoyez-vous des textos !
  3. Les personnes âgées en plein milieu de l’allée qui avancent à 0.003km/h (à vue de nez): ils avaient toute la journée pour faire leurs courses. Mais non, c’est à 18h30, en plein rush, qu’ils décident d’acheter leur Steradent alors qu’il en ont 2 d’avance à la maison, mais on ne sait jamais….
  4. Croiser quelqu’un qu’on n’a pas envie de voir en achetant des yaourt : comme Votre maîtresse d’école de primaire qui réussit à vous reconnaître « Oh mais c’est le petit Kevin ! Enfin « petit », tu as bien grandi depuis le CE1 et je vois que la puberté ne t’a pas fait de cadeau ». Merci Madame, mais maintenant il faut y aller il est 20h30, le magasin ferme et mes frites surgelées sont devenues aussi molles que votre double menton.
  5. Le produit pour lequel vous venez spécifiquement dans ce magasin, qui est en rupture de stock : genre des sacs poubelle 20 litres dont vous auriez pu aisément vous passer en les remplaçant par un vulgaire sac plastique. Mais non, vous avez fait le déplacement en vous disant que « comme ça, ce sera fait ». Vous reviendrez le lendemain, vous aimez tellement ça.
  6. Le rayon introuvable : ça fait 45 minutes que vous faites le tour du supermarché sans avoir pu trouver le produit que vous cherchez. Du coup, vous comprenez que êtes suivi par un vigile qui vous soupçonne visiblement d’être un voleur aguerri en repérage. Faites l’inverse, suivez-le, vous finirez bien par trouver votre bonheur.
  7. Les gosses qui courent partout avec les mini chariots en hurlant des « VROOUM » et « TUT TUT » : avec un peu de chance ils vous rouleront sur le pied et vous bloqueront volontairement le passage avec un sourire diabolique, genre « Damien ». Retenez-vous de les écraser avec votre vrai caddie. On sait, c’est difficile.
  8. Laisser passer aimablement la jolie dame derrière vous qui a seulement un paquet de PQ à la main : c’était sans compter sur sur son mari qui rapplique avec un chariot bondé. Traître.
  9. La queue sans début ni fin au rayon traiteur/poissonnerie ou charcuterie/boucherie : vous ne savez jamais où commence et ou finit la queue, et c’est seulement au bout d’un bon quart d’heure que vous vous rendez compte que vous la faites à l’envers. Et qu’il vous manque évidemment le petit papier avec le numéro. Ce sera le 72. On sert le 54…
  10. « Ca fera 9,87€ s’il vous plait – Ah non on ne prend pas la carte en dessous de 10€ ! »: vous comprenez enfin à quoi sert la demie tonne de chewing gums et de piles au début de la caisse.
  11. (bonus) La roue du caddie qui déconne : le grand classique. On avait pourtant étudié la bête dans les stands sous toutes ses coutures, elle semblait au top. Du coup, tenter un virage à gauche donne l’impression de passer son permis camion…

 

 

 

Georges se plaint à son ami qu’il a mal au coude depuis un certain temps. Il croit qu’il devrait aller voir un médecin…
» Tu es fou ! Aller voir un médecin au 21 ème siècle !!! lui dit son copain, il existe de puissants ordinateurs qui peuvent détecter toutes les maladies ! Ne va pas attendre 3 heures à l’hôpital pour rien !!! Ca ne coûte pas cher, et c’est très précis ! Tu vas à ton supermarché, il y a un ordinateur. Amène un flacon d’urine et une pièce de 2 Euros, et le tour est joué « .
Le lendemain, Georges repense à ce que lui avait dit son ami. Pour 2 €… qu’est ce que je risque !!!
Il part alors pour le supermarché avec sa pièce et son flacon d’urine. Il place le flacon dans l’ordinateur, insère son 2 € à l’endroit indiqué.
L’ordinateur se met en marche : les lumières clignotent, il sort finalement une feuille :
» Diagnostic : Problème : vous souffrez d’une Tendinite au coude ; Solution : Trempez votre coude tous les soirs dans de l’eau chaude pendant 2 semaines. Conseil du jour : évitez les charges lourdes.
Georges fût très surpris, il admet finalement que la science progresse. Mais il se dit que l’ordinateur peut se tromper. Il décide donc de recommencer l’expérience. Il prend un flacon et le remplit partiellement avec de l’eau du robinet. Il receuille ensuite un peu de bave de son chien. Il ajoute un peu d’urine de sa femme et de sa fille. Pour finir, il se tape une petite br……e pardessus et mélange le tout pour une parfaite homogénéité.
Le lendemain, il retourne au supermarché avec sa mixture. Il pose le flacon dans l’ordinateur, insère sa pièce de 2 €,les lumières clignotent. Georges pense qu’il va faire sauter l’ordinateur, et se frotte les mains, souriant.
Il en sort finalement une feuille, avec le diagnostic suivant :
Problème : votre eau est calcaire et impure. Solution : installer un purificateur d’eau. Problème : votre chien a des vers ; Solution : mettez-le sous vermifuges pendant une semaine. Problème : votre fille se drogue à la cocaïne ; Solution : mettez-la en cure de désintoxication. Problème : votre femme est enceinte. Ce sont des jumelles, elles ne sont pas de vous. Solution : Consultez votre avocat dès maintenant. Conseil du jour : arrêter de vous bran..r, cela n’arrangera pas votre Tendinite au coude…!!!

 

 

 

Un jeune gars entre dans un bar et remarque tout de suite deux très jolies
blondes assises au bout du bar.
Le gars demande au barman:
‘J’aimerai offrir à boire à ces deux jeunes filles’
Le barman lui répond: ‘C’est votre argent, vous faites ce que vous voulez avec,
mais ces deux jeunes filles sont des lesbiennes’
‘Qu’est-ce que c’est une lesbienne?’
‘Pourquoi n’iriez-vous pas les voir et leur demander?’
Alors le jeune gars va aborder les deux jeunes filles blondes:
‘Le barman vient de me dire que vous étiez des lesbiennes. Qu’est-ce que c’est?’
Une des deux fille lui répond alors poliment:
‘Eh bien…ça veut dire que l’on aime s’embrasser et se caresser la poitrine
l’une l’autre’
Le jeune gars s’adresse alors au barman et lui crie:
‘Hep barman s’il vous plaît, trois whiskies ici pour nous les lesbiennes!’

 

 

 

Un journaliste de renom, grand chrétien, vient de disparaitre et se présente devant Saint Pierre. Il remarque, installées derrière le maitre des lieux, une douzaine d’horloges sous lesquelles figurent des noms:

> Jacques Chirac
> Jean Paul II…

Curieux de nature, il n’hésite pas à demander :
« A quoi servent toutes ces horloges étonnantes, Saint Pierre? »

Saint Pierre explique aimablement :
« Ce sont les horloges de vie de tous les hommes importants de ce monde. A chaque fois que l’un d’entre eux dit une connerie, elle avance d’une heure. »

Le visiteur remarque : le Pape, Yeltsine, Chirac, Netanyahu, Tony Blair, Yasser Arafat, … et même Bill Gates!

« Mais où est celle de Georges W Bush? C’est pourtant l’une des personnes les plus importantes de la terre! »

Saint Pierre, un peu confus, réplique:
« Oui, ne le répétez pas mais je l’ai installée sur mon bureau. Elle me sert de ventilateur! »

 

 

 

 

 

Faites tourner !