Aujourd’hui, pour nos six mois de relation, mon petit copain a voulu marquer le coup. En effet, je suis comblée : j’ai maintenant l’autorisation de le regarder se brosser les dents. C’est vrai que je me sens tout de suite beaucoup plus proche de lui. VDM

Aujourd’hui, cela fait un mois que j’ai commencé mon stage dans une banque d’investissement française. Jusque-là, je me suis toujours demandé ce que pouvait bien foutre une chaise dans le local à photocopies. Je l’ai tout de suite compris quand ma boss m’a demandé de lui en faire 352. VDM

Aujourd’hui, ma mère me demande de remettre du sucre dans la boîte bientôt vide et, sachant que je suis très distraite, me dit de ne pas en mettre partout. Décidée à montrer que j’en étais capable, j’ai versé sans en mettre un seul grain à côté tout le paquet de sucre… dans la boîte à farine. VDM

Aujourd’hui, je dors chez un ami. Nous regardons des films d’horreur et je m’absente pour aller aux WC. Dans le couloir sombre, je croise la grand-mère de mon ami, à l’allure fantomatique à cause de son âge avancé. J’ai hurlé et lui ai jeté mon portable dessus. VDM

Aujourd’hui, je suis enfin à Sydney le 31 décembre pour assister au plus beau feu d’artifice du monde, que je regarde chaque année à la télévision. Il y avait tellement de monde que je n’ai rien vu et l’ai de nouveau regardé en différé… à la télévision. VDM

 

 

Son mari doit avoir du mal à la satisfaire.

 

 

 

<serialk> non mais laisse c’est de la vaisselle automatique, la pression de l’eau chaude du robinet ouvert à fond nettoie les assiettes
<megra> mec t’es fou, tu te rends compte de l’eau que ça utilise ?
<serialk> me dit le mec qui lance des boucles infinies sur ses 4 processeurs pour faire du chauffage quand le radiateur est en panne.
<megra> … 😀

 

 

Top 10 des phrases qu’on ne supporte plus d’entendre quand on n’a pas le permis

  1. « Alors, et ton permis ? » : cette personne vous a posé cette question la semaine dernière et sait donc pertinemment qu’en 1 semaine vous n’êtes pas passé du vélo à la formule 1, mais ça lui fait du bien de remuer le couteau dans la plaie.
  2. « Mais ça te manque pas quand tu dois partir en vacances ? » : faire 10 heures de voiturepour faire Paris-Avignon le 15 août au lieu de 3h30 en TGV n’a jamais manqué à personne non.
  3. « Tu commences à être vieux/vieille, tu devrais le passer maintenant, c’est plus facile » : avoir 23 ans, être étudiant, devoir manger un paquet de BN en guise de dîner ne permet pas forcément de déverser facilement environ mille euros pour le permis. Attendre d’avoir une bonne situation un peu plus tard, si.
  4. « La vie est tellement plus facile avec le permis » : on aimerait savoir depuis quand, au juste, les embouteillages, payer les places pour se garer, l’essence et l’assurance nous rend la vie plus simple ?
  5. « Tu en as pas marre de devoir compter sur les autres ? » : la personne qui vous enfonce avec cette phrase, est souvent celle qui vous a quémandé 20 euros la semaine dernière, s’est installée chez vous pour « quelques jours » pour cause de rupture difficile et vous pique vos fringues régulièrement.
  6. « Si tu avais une voiture, tu ne serais pas obligé de rentrer avec le dernier métro/RER/bus » : la phrase correcte est « si j’avais eu une voiture avec les 3 grammes d’alcool que j’ai dans chaque bras, je ne serai jamais rentré vivant ».
  7. « Tu feras comment, plus tard, quand t’auras 5 enfants, 3 chiens et un mari/une femme ? » : je fuis et je me trouve un(e) autre femme/un mari avec le permis et une décapotable si possible. Et plus jeune aussi.
  8. « T’as pas honte de ne pas l’avoir ? ton petit cousin Bryan de 18 ans, il vient de l’avoir lui ! » : sauf que Bryan habite en plein milieu de la Creuse et n’a pas d’autres choix que d’avoir une voiture pour aller s’acheter des malabars au tabac du centre-ville qui se trouve à 15 km de chez lui. En plus, Bryan est un con, mais c’est un autre débat.
  9. « En même temps, c’est peut-être une bonne chose que tu ne l’aies pas, tu dois être un danger public sur la route » : cet individu peu cocasse et qui manque cruellement de tact vous a vu une fois tomber de votre trottinette, il y a 12 ans, ce qui lui a suffit à vous cataloguer comme pire conducteur du monde.
  10. « Mais attends, t’as même pas le code ? » : à en croire le ton condescendant que prend votre interlocuteur, le seul moyen de le faire taire est de répondre « non, depuis que toute ma famille est décédée dans un accident de voiture, je n’ose pas m’inscrire ». Ca devrait la calmer un peu.

 

 

Top 10 des petites perles entendues au Pôle Emploi (qui font à moitié flipper)

  1. « Il ne faut pas courir après plusieurs cheval à la fois mademoiselle » : ne jamais hésiter entre deux métiers sous peine de révéler les lacunes en français du conseiller.
  2. « Au moins, comme ça, vous avez du boulot » : en revenant avec 200 pages de documentation.
  3. « Désolé je ne vais plus suivre votre dossier, je démissionne et j’ai trouvé un CDI ailleurs » : et bim. Dans ta face le chômeur.
  4. « Nous avons le plaisir de vous annoncer que votre demande de formation sera acceptée dans un délai de 12 mois » : la rapidité avant tout.
  5. « Cool, j’aime bien quand c’est difficile » : ne jamais avouer qu’on traverse une période difficile. Sauf si vous tenez tout particulièrement à parfaire l’expérience du conseiller.
  6. « Cette offre d’emploi est réservée aux chômeurs de plus de 12 mois et en fin de droit » : une seule solution, rester au chômage tout au long de la durée déterminée.
  7. « J’ai un emploi temporaire en manutention à vous proposer, vous pouvez porter des charges de 30kg ? » : fastidieux quand on en pèse 50.
  8. « Non, nous n’avons pas de dossier d’inscription en agence il faut faire la demande par internet ou par téléphone » : aller au guichet, c’est tout sauf moderne.
  9. « Je vous inscrit quand même dans un suivi personnalisé d’une durée de 6 mois, c’est pour mes chiffres » : très utile quand on déménage justement dans une autre région.
  10. « Vous venez d’emménager dans la région ? vous auriez dû rester chez vous. On a rien comme travail par ici » : de quoi entretenir la motivation.

 

 

 

L’annonce: http://www.leboncoin.fr/ameublement/245189102.htm

 

Un ministre a rencontré une charmante jeune femme avec laquelle il a très envie de «passer aux actes».
– Combien prenez-vous ? lui demande-t-il.
– Monsieur le ministre, répond-elle, si vous êtes capable de relever ma jupe aussi haut que le niveau des impôts, de baisser ma culotte aussi bas que le niveau de l’emploi, d’être aussi dur avec moi que vous êtes tendre avec les criminels et de me baiser aussi bien que vous l’avez fait à vos électeurs, là, je vous le promets: pour vous, ce sera gratuit.

 

 

 

 

 

 

 

Faites tourner !