C’est une chanson vraiment différente. Produite par Sid Roams, qui est connu pour ses prods plus dures, mais avec un bon chanteur dessus. C’est le truc avec mes chansons solos, je n’ai jamais peur de chanter sur mes chansons solos. Je regarde Royalty de Gangstar, KC & Jojo chantant sur une chanson de Gangstar était un des trucs les plus vrai. Ou comment Dr Dre peut mettre des chants sur ses sons. C’est mon plan à suivre.
Slug a fait son couplet en premier et a établit l’ambiance du son. C’était son idée de mettre Aesop dessus, je n’ai jamais rappé avec Aesop ou été en contact avec lui donc j’étais appréhensif de mettre un étranger sur mon album, mais quand j’ai parlé avec lui au phone j’ai vraiment senti d’où il venait et ce qu’il faisait.
Cette chanson est tellement dynamique, nos styles de rimes sont tellements différentes ? Quand on y met un visuel ou une performance, ce sera magique.

C’est un de mes meilleurs amis qui m’a proposé ce concept, ne pas parler de la mort mais que je sois genre au lit avec une meuf et que je lui dise : ‘’je ne peux pas rester je dois aller prendre mon vol’’. Et j’ai trouvé tellement bien, trois mots qui peuvent signifier totalement autre chose. J’avais une chanson sur laquelle je bossais avec Sid Roams à ce moment et je me suis dis que ca pouvait mener à un autre niveau, et même si on a retravaillé le refrain et qu’on a laissé tomber le sample, c’est toujours magique pour moi. Et a ce moment la j’ai joint Slug parce que je me suis dis qui mieux que Slug peut traiter sur un sujet comme ca, et il m’a renvoyé le couplet directement après. Ensuite je pensais à Brother Ali parce que je voulais vraiment que ce soit une énorme chanson, je ne voulais pas faire deux couplets, et Slug m’a conseillé de prendre Aesop Rock parce que tout le monde s’attendait à Brother Ali. Donc j’étais intéressé, je n’avais jamais bossé avec Aesop avant. Je suis fier de l’évolution de la chanson. On a le couplet de Slug qui est facile à comprendre, mon style qui est entre les deux et celui d’Aesop que je décode encore actuellement. C’était une grande expérience.

Prod: Sid Roams

Faites tourner !