Au début le titre était Build & Destroy mais on l’a changé en Where You Come From parce que soit tu construits ou détruits d’où tu viens, c’est basé sur une ligne de Jay Electronica.

Ce son est bon parce que Rakaa est dessus, de Dilated Peoples, et il est toujours l’invité le plus important. J’ai aussi Termanology et Lil Fame d’MOP sur le refrain. Term et Fame font parties d’un nouveau groupe qui va arriver donc c’était une bonne manière pour moi de les lier ensemble et de les présenter au monde.

Encore une fois, c’est genre j’aurais pu faire la chanson par moi-même pour mon égo, ou je pouvais mettre quelques bonnes personnes dessus et essayer de la rendre meilleure.

Beaucoup de gens sortent des albums pour des mauvaises raisons, mais Dilated Peoples, c’est pour les bonnes raisons, nous établir, vous laisser entrer dans nos vies personelles. Cette chanson est la première pièce du puzzle qui sera le prochain album de Dilated Peoples. Lorsque j’ai eu Rakaa dessus, on a tous les deux décidé que Termanology serait dingue dessus, avoir Lil Fame sur le refrain. On commence tous nos couplets avec Once Again It’s On. C’est vraiment dure de rapper sur des beats lents, je pense que beaucoup de rappeurs peuvent faire beaucoup de choses lorsque le tempo est rapide, mais dans ce genre de beat les rappeurs ne savent parfois pas comment faire, et je suis fier d’avoir enregistré une chanson lente, tout en gardant l’energie. C’est quelque chose qu’on a appris à faire, peut-être que c’est l’herbe qu’on fume, peut-être que c’est la westcoast, ca pourrait être pleins de trucs. C’est de l’acrobatie lyricale présentée par Evidence, Rakaa, Termanology, hosté par mon pote Lil Fame d’MOP.

 Prod: The Alchemist.

Faites tourner !