C’est très conceptuel. Trois couplets parlant de trois problèmes différents. Le premier couplet parle de relations, vivant avec une meuf pendant que d’autres meufs m’envoyaient des sms. Le deuxième couplet parle de mes problèmes avec les graffitis (on l’a questionné à propos de certains graffitis après qu’on ait trouvé une vidéo de lui faisant la promo de ce graffiti alors qu’il n’était même pas la au moment où ca c’est fait, il a même eu un article dans un journal de Los Angeles).

Et le troisième parle de comment j’ai eu mon nom de Will I Am. A chaque fin de couplets je dis ‘’ce n’était pas moi’’ en mettant mes mains en l’air.

La phrase ‘’je n’ai jamais pensé à la popularité, j’ai seulement pensé à si Krs-One connaissait mon nom’’ est tellement vraie…

 

Certains gens me connaissent avec mes graffitis Bucket et il y a eu quelques controverses donc je me suis dis qu’il fallait que j’en parle dans mes chansons à la place de toujours en parler dans mes interviews . J’ai eu quelques problèmes, parfois c’est mieux de ne pas en parler, mais quand on n’arrête pas de me demander je pense qu’il faut en parler une fois pour toute. Si vous regardez la vidéo vous verrez de quoi j’en parle. Je parle de l’origine de mon nom qui vient de Will I Am. J’ai une histoire à dire, tout le monde a une histoire à dire mais ils n’ont pas tous une plateforme pour pouvoir le faire, donc ceci est mon histoire.

 

Prod: Rakhi & Danny Keyz. 

 

Faites tourner !