Lors d’une interview réalisée par Sway alors qu’on se trouvait en plein beef entre Biggie et Tupac, ce dernier lui expliquait comment tout a commencé…

Les gens pensent que parce que je me suis fait tirer dessus sur la eastcoast je suis en mode « Fuck la eastcoast » mais pas du tout. Mais la moitié des rappeurs de la east était là quand je me suis fait tirer dessus, et personne ne savait rien. C’est comme si tu vas dans le ghetto et la police te demande ce qu’il s’est passé et tout le monde dit: « Je ne sais pas ». Et tu sais qu’ils mentent !

Tout ce que je voulais c’était qu’on me dise ce qui s’était passé. Si Biggie était sur la westcoast et qu’on était pote et qu’il s’était fait tirer dessus, je ne me serais pas occupé de celui qui a fait ça mais si il avait voulu savoir qui l’avait fait je lui aurais dit genre: « Ecoute mec, ce sont des gars de Watts qui l’ont fait, c’est pour ça qu’ils l’ont fait, ils veulent te parler ». Je serais allé leur parler personnellement. Je le fais selon les règles.

« Les gens sont en train de m’abandonner »

Donc moi je me suis fait tirer dessus et je me suis demandé « Qu’est-ce qu’il s’est passé? Viens me voir en prison. » Biggie à la radio il dit: « Ouais Pac était mon pote » mais il n’est jamais venu me voir. Mon pote Stretch va voir Biggie en concert, les gens sont en train de m’abandonner, mais à la radio et à la télé ils disent: « Ouais Pac, continue à te battre ». Les négros vont profiter du fait que je suis en prison et ils vont me faire des dédicaces tout en essayant de prendre ma place. Et si tu regardes bien, c’est ce que Biggie a fait.



J’ai entrainé le négro, il était en dessous de moi tel un lieutenant. Je suis venu à New York et je l’ai laissé faire ma première partie parce que personne ne connaissait ce négro à New York. Au début je le faisais monter sur scène à mes concerts, il disait Thug Life, et ensuite il a percé et il ne disait plus Thug Life donc ça a commencé à me foutre la rage. Et ensuite il m’enlaçait et me disait: « Oh merci Tupac, t’es le seul négro qui m’a aidé. »

« Il trainait avec le négro qui a fini par me tirer dessus »

Et il m’a dit, une semaine avant que je me fasse tirer dessus, il connaissait le négro qui allait me tirer dessus et m’a dit: « Yo Pac, ne traine pas avec ce négro. » Il trainait avec le négro qui a fini par me tirer dessus. Il me disait: « Yo Pac, ne traine pas avec ce négro parce que je connais ce négro. » Et je lui demandais: « Tu veux dire quoi par là? » Et il m’a dit qu’il m’expliquera plus tard et on en a pas parlé.

Et la fois d’après où je l’ai vu c’était au studio quand je me suis fait tirer dessus. Donc je savais qu’il savait ce qui c’était passé. Donc je lui ai demandé: « Biggie, que s’est-il passé? » Et il continuait à m’envoyer des messages comme une pute genre « Je vais venir te voir. » Je lui ai dit: « Non négro, dis moi ce qu’il s’est passé. »

« Ils disent qu’ils ont eu Pac »

Quand j’étais en prison, des étrangers me disaient: « Tu ne sais pas? C’est le pote de Biggie qui t’a tiré dessus. Parce qu’ils se la racontent, ils disent que Pac est en prison, ils disent qu’ils ont eu Pac. » Et mon cousin était en prison à New York parce que j’ai de la famille ici. Il était assis pendant qu’un négro a hurlé après avoir eu une conversation au téléphone: « Mon pote vient de s’en prendre au négro Tupac. » Donc c’est comme ça que j’ai su qui m’a tiré dessus et ce qui c’était passé.




Ils ont la rage parce que je sais ce qui c’est passé, c’est pour ça que je sais ce que je fais, je les détruis. J’ai baisé sa femme, je les détruis dans le game. Il vit comme si il suivait les règles du jeu, il vit à en se donnant une image de mafieux, et moi je vais les afficher pour montrer comment il a ignoré les règles du game et qu’il est tout sauf un négro mafieux.

Suivez-nous sur Twitter

Faites tourner !