Xzibit – Full Circle (review – 71%) – 2006

17 Oct , 2016  

xzibit-fullcircle

L’album le plus dégeu d’Xzibit, des prods immondes, un Jelly Roll et sa voix bizarre qui ne va pas du tout avec l’univers d’X. Bref, hormis quelques thèmes réfléchis et un niveau lyrical pas trop mauvais, c’est vraiment une gerbe auditive. Le pire c’est qu’à l’époque j’avais tellement attendu l’album que je me suis forcé à le réécouter plusieurs fois en me disant que c’était moi le problème et que je finirai par accrocher, bah non, il s’est vraiment chier dessus. Je suis même triste que le sublime Thank You soit la dessus, il méritait pas ça.

Et quand on aura découvert une autre planète habitable j’espère que la NASA se penchera sur l’utilité de Jelly Roll au Hip-Hop.

 

Ram Part Division

Xzibit se met à la place d’un flic pourri qui profite de son statut pour faire des arrestations arbitraires, discriminer les noirs et prendre une part du fric illégal qu’il trouve.

 

Scandalous Bitches

Xzibit raconte 3 aventures avec des meufs qu’il qualifie de pute. La plus intéressante est celle d’Eishia Brightwell qui lui a valu un petit beef avec Usher.
X était en effet amoureux d’elle et comptait se marier avec mais elle a décidé de rompre lorsqu’elle a vu tous les messages et photos de meufs dans son portable.
Plus tard il apprendra qu’elle s’est mise avec Usher mais lorsqu’ils se sont parlé au téléphone elle lui a dit en pleurant que c’était des mensongs et qu’elle l’aimait toujours.
Ensuite Xzibit est invité par Usher à une soirée à Miami et lorsqu’il s’y rend il voit Eishia en compagnie d’Usher qui se font un smack. Elle ignorait qu’X avait été invité et lorsqu’elle le voit elle a commencé à pleurer.
Il parle aussi de la fois où il présentait les Mtv Awards et qu’il en avait profité pour lanché une pique à Usher en disant: « Usher a eu une bonne année, mais Queers And Folks aussi », sous entant qu’Usher était gay. Il dit qu’il s’en voulait d’avoir dit ca et qu’il ne lui en veut pas d’avoir prit sa meuf vu que c’est normal pour un mec de se faire des meufs et que ‘je suis de la westcoast, où les négros ne se battent pas pour des putes’.

 

Family Values

Xzibit montre à quel point c’est important de fonder une famille et que la femme de ses rêves ne doit pas qu’être bonne au pieu mais aussi intelligente et savoir tenir un foyer.

 

Black And Brown

Track sur les violences entre afro-américains et mexicains où Xzibit dit qu’il faut arrêter de se taper dessus et se serrer les coudes face aux injustices causées par les blancs.

 

Thank You

Xzibit rend hommage à ses fans et les remercie d’être là et de le soutenir depuis tant d’années.
Il s’excuse aussi pour certains textes de ses sons qui incitent à la violence.

You ’bout to hear some words, that you ain’t probably heard
With all of these rappers pullin’ triggers and flippin’ birds
I know it sound absurd, cause they don’t tell the truth
They prostitutes, fuckin’ contaminate the youth
But yet I’m guilty of, the things I said above
No matter my faults still continue to show me love

 

Il dit que pendant la première moitié de sa vie il se sentait maudit vu le milieu violent et pauvre dans lequel il vivait, mais que grace à sa carrière et ses fans il peut bien vivre et faire ce qu’il aime.

Spent the first half of my life, thinkin that I was cursed
Could have been hit with a hollow, follow behind my hearse
That wasn’t meant for me, I spent a decade
Makin it what it’s ‘sposed to be, hopefully brought you close to me
All these people approachin me, don’t even know the half
I could be facin life but X is signin autographs, damn

Dans le deuxième couplet il parle de son fils qui, toujours grace à sa carrière et ses fans, peut avoir une belle vie et aller dans une école privée. Il dit aussi que tous ses potes sont morts ou en prison à vie mais que grace à nous, Xzibit peut vivre tranquille.

 

Dans le troisième et dernier couplet il rend hommage à Proof et conclut en remerciant à nouveau les fans et dit que ca vallait tout ce qu’il a du sacrifier pour en arriver là.

So let me take this time, from my struggle my grind
To let you know that I appreciate you by my side
It’s been a long ride, a lot of long nights
A lot of long flights, worth every sacrifice
A soldier of fortune fearless fightin the good fight
I never had a plan B, I never lost sight
That’s why I hit the stage, that’s why I kill the mic
It’s for my fans that’s ridin with Xzibit for life
Je dois dire qu’en tant que vrai fan d’Xzibit, ce son m’a réellement touché.

 

Tracklist:

No. Title Producer(s) Length
1. « Invade My Space » (featuring Jelly Roll) Jelly Roll 5:17
2. « Rollin' » (featuring Jelly Roll) Jelly Roll 4:12
3. « Ram Part Division » DJ Quik 4:04
4. « Say It to My Face » (featuring Don Blaze & Kurupt) The Big Beat Maker 4:09
5. « The Donnell Rawlings Show » (Skit) 1:41
6. « Scandalous Bitches » Fyre Dept. 3:04
7. « Concentrate » Rick Rock 3:49
8. « On Bail » (featuring Daz Dillinger, Game & T-Pain) DJ Felli Fel 4:38
9. « Family Values » Dublin Beats 3:53
10. « Black & Brown » (featuring Jelly Roll) The Arkitects 5:48
11. « The Whole World » (featuring Shia Labeouf) Jelly Roll 4:21
12. « Poppin’ Off » (featuring DJ Quik & King Tee) DJ Khalil 4:14
13. « Movin’ in Your Chucks » (featuring Kurupt & Too $hort) Jelly Roll 4:55
14. « Thank You » Warryn Campbell 5:00

 

Classique:

Thank You (88,03)

 

 

Meilleur thème: Thank You

Meilleure instru: Thank You

 

Détail des notes:


xzibit-fullcirclenotes

Les mots les plus utilisés:

xzibit-fullcirclewords

Système de notation d’albums