XV – Pictures On My Wall (trad)

21 Mai , 2011  

Traduction de la dernière chanson en date que j’ai surkiffé. Contrairement à ce que j’avais marqué après les premières écoutes, cette chanson ne parle que du Hip-Hop et de l’importance que ca a eu dans sa jeunesse.

Il y a le « Pendant que les murs de ma chambre transformaient une prison en un royaume » et « les beefs n’étaient pas autorisés, Pac était aux cotés de Biggie, et Dre était à coté de Eazy » qui m’ont vraiment séduites. Je trouve ces deux phrases tellement magnifiques… Il faut absolument une vidéo pour ce chef d’œuvre, c’est son Chase The Clouds Away. Même après 200 écoutes elle me fout toujours des frissons.

 

 

[Intro]

Je ne peux pas respirer dans cet espace qui est rempli de ton son

Je ne dois pas avoir peur des mots, une pelle dans cette ville

Qui a creusé un trou duquel je ne peux m’échapper

Je ne peux pas m’imaginer, je ne peux pas m’imaginer

 

[1er couplet]

C’était un poster, imprimé par des magazines

Qui m’a fait prendre ce stylo, qui m’a fait faire des tractions

Qui a tourné des perdants en gagnants, en cet instant où nous aurions abandonné

Ne pouvant pas apaiser les attentes auxquelles ils pensaient qu’on serait fidèle

C’était tout ce que la plupart des parents détestaient

Des négros avec des rêves, portant des bling bling, gueulant qu’ils avaient réussis

Les rappeurs de New York disaient ‘fils’ les négros de la Westcoast disaient ‘cousin’

Les gars du Midwest disaient ‘famille’, mince aucunes idées de ce à quoi je me suis rattaché

Je me suis rattaché à ma grand-mère qui m’a apportée des bandes dessinées

Pour être honnête, ca ne l’ennuyait pas plus que maman

Je m’attendais à un drame, comme la nomination d’Obama

Ca m’a gardé dans ma chambre, me cachant comme Osama, le beau-père ne comprenait pas

Ils fourraient des rêves à un mineur que le vrai père ne pouvait voir

Donc j’ai mis ces écouteurs et j’ai juste écouté

Pendant que les murs de ma chambre transformaient une prison en un royaume

Je les entendais chanter

 

[Refrain]

Garde la tête haute

Garde la mienne profondément dans le sol

Cache l’amour que j’ai trouvé

C’est un monde duquel je ne peux pas m’enfuir

Je ne peux pas imaginer, je ne peux pas imaginer

 

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

 

[2ème couplet]

Je sais que c’est dingue de croire que mes images parlaient

Et que nous avions créé une fusée, je suis entré dedans et ai décollé

Enfin, peut-être que l’échelle était partie

Et le protocole ne s’est pas bien déroulé

Donc tout ce que j’ai ce sont ces chansons et posters sur mon mur

Parfois je les prends à l’école pour me sentir cool

Je ne pouvais pas amener le CD, le boitier était un bijou

Et je refusais de dépenser de l’argent, je garde les billets verts dans ma chambre

T’y entrais et tu pensais que c’est la forêt de Fern Gully

Et les beefs n’étaient pas autorisés, Pac était aux cotés de Biggie, et Dre était à coté de Eazy

L’idée était profonde

Je mettais la musique à fond et faisais mon propre récital

Dans une pièce remplie de mes idoles, ca m’a rendu moins suicidaire

J’échangeais des stylos aiguisés pour du marketing urbain

Avocat, docteur, je suis venu de l’école de la rue

Col blanc de flics procédants à des arrestations, maman et papa gueulants

Mais je mettais juste le son à fond, la musique est à fond lorsque je commence en disant

 

[Refrain]

Garde la tête haute

Garde la mienne profondément dans le sol

Cache l’amour que j’ai trouvé

C’est un monde duquel je ne peux pas m’enfuir

Je ne peux pas imaginer, je ne peux pas imaginer

 

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

 

[3ème couplet]

Les coups à ma porte sont venus du même poing que ceux qui viennent de me foutre à terre

M’ont donnés un coup dans la poitrine et ensuite m’ont collés un marron dans la mâchoire

C’est quoi le problème avec papa ?! Je n’ai jamais fait un truc à l’école qui était si mauvais

Il n’en a rien à foutre, j’essaie de me défendre mais ce n’est pas équitable

Pourquoi ma mère a laissé ce négro venir ici ?!

Elle commence à fondre en larmes, je crie ‘’tout ca c’est de ta faute !’’

Il dit : ‘’c’est quoi ces conneries affichées sur ton mur’’

Alors que je regarde au plafond, trop faible pour répondre

Avec ces posters de simples mortels qui chantent comme des dieux

Essayant de me mettre debout et j’y étais presque

Mais il m’a refrappé et a gueulé sur ma mère

Il a commencé à voir un lien entre moi et ces photos

Il m’a dit : ‘’Regarde ces négros, qui sont-ils ? Des images de pères ?’’

Maintenant c’est dur d’ignorer que tout ce pour quoi je vis est étalé sur le sol, et c’est

 

[Refrain]

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

Toujours dans mon esprit (accrochant des images sur mon mur)

Je ne peux pas imaginer (accrochant des images sur mon mur)

 

[Outro]

Je ne peux pas respire dans cet espace qui est rempli de ton son

Je ne dois pas avoir peur des mots, une pelle dans cette ville

Qui a creusé un trou duquel je ne peux m’échapper

Je ne peux pas m’imaginer, je ne peux pas m’imaginer