Voici de quoi parlent les chansons de Kendrick Lamar sur l’album DAMN.

14 Avr , 2017  

Vous avez du mal à saisir le message de chaque chansons du nouvel album de Kendrick? Ce petit guide est fait pour vous.

BLOOM.

Kendrick est tué par balle par une femme aveugle qu’il essaie d’aider. C’est l’intro qui évoque pour la première fois les thèmes de la vie et de la mort de l’album.

 

DNA.

Sur DNA, Kendrick célèbre son héritage et sa culture black en signifiant que c’est dans son adn, tout en s’en prenant à ceux qui les oppressent et en profitent.

Il se compare à Jesus Christ dans le premier couplet:

‘Je suis né comme ça, depuis le premier jour comme ça, conception immaculée
Je transforme comme ça, j’interprète comme ça, j’étais la nouvelle arme de Yeshua’

 

YAH.

Yah pourrait référer à Yahweh, le mot hébreux pour Dieu. Cette chanson contient d’autres références religieuses et il s’attaque également à Fox News et au journaliste Geraldo Rivera qui avaient critiqués sa performance de Alright lors des BET Awards.

 

ELEMENT.

Kendrick s’affirme comme étant le rappeur le plus dominant du rap game et défie les autres rappeurs de s’en prendre à lui sur un son. Le troisième couplet se termine avec la ligne:

‘Le dernier LP j’ai essayé d’élever les artistes noirs
Mais il y a une différence entre les artistes noirs et les artistes nuls’

 

FEEL.

Il décrit tous les sentiments qu’il ressent, particulièrement les négatifs qu’il s’est attiré à cause de sa célébrité.

Il sent que personne ne fait attention à lui et dit vouloir être isolé. Il se vante de son statut dans le rap game tout en critiquant la toxicité de l’industrie. Malgré le fait d’avoir été au sommet ces dernières années, Kendrick continue à rencontrer des difficultés émotionnelles, sociales et spirituelles.

 

LOYALTY.

Kendrick et Rihanna méditent sur la valeur et la nécessité d’être complètement loyaux et honnêtes dans des relations platoniques et romantiques.

 

PRIDE.

Une chanson introspective qui continue sur le thème religieux de l’album. Kendrick se plonge en profondeur sans sa propre fierté et sa reconnaissance d’être un des meilleurs rappeurs vivant cause des tentions entre ses idéaux et ses actions.

 

HUMBLE.

Kendrick défie les gens et les autres rappeurs à être plus humble.

 

LUST.

Kendrick parle du style de vie répétitif d’une rap star. Centré autour des thèmes d’intimités sexuelles, il explore la routine monotone de la vie de tous les jours de ceux qui sont riches et célèbres qui sont obnubilés par la luxure.

Dans le deuxième couplet, il parle de la soif inassouvissable que les gens qui sont dans sa position ont pour la luxure, que ce soit le sexe, la capacité à faire la fête sans conséquences ou de dépenser leur argent.

 

LOVE.

Il parle de la femme de sa vie, on suppose qu’il s’adresse à sa fiancé Whitney Alford. Kendrick pose à sa partenaire les questions essentielles afin de solidifier l’aspect le plus important de leur relation qui est l’amour.

 

XXX.

Dans le premier couplet, Kendrick est fier de ce qu’il a fait pour la rue. Mais lorsqu’un ami l’appelle pour lui demander conseil après que son fils se soit fait tuer, Kendrick qui est d’habitude de nature calme le pousse à se faire violemment justice.

 

FEAR.

Il décrit trois cas de peurs qu’il a rencontré durant sa vie, à l’age de 7, 17 et 27 ans.

Dans le premier couplet, il raconte comment c’était de vivre dans une maison avec des parents assez sévères qui le grondaient constamment.

Dans le second, il exprime la crainte de mourir à un jeune age du fait de vivre dans un environnement violent du au gangsterisme et à la brutalité policière.

Dans le dernier, il revisite les anxiétés dont il parlait dans To Pimp A Butterly: le manque de confiance en lui même et ses aptitudes et la peur de lui voir échapper la vie qu’il a réussi à se construire.

 

GOD.

Kendrick fait l’étalage de ses réussites, la manière dont il les a réalisé et la raison pour laquelle il fait ça. Il se sent tellement bien qu’il compare ça à la façon dont Dieu se sent.

 

DUCKWORTH.

Kendrick raconte la vie d’Anthony ‘Top Dawg’ Tiffith qui a signé Kendrick sur son label à l’age de 15 ans. Il décrit comment il a failli tuer le père de Kendrick lorsqu’il travaillait au drive thru d’un KFC.

Le titre du son se réfère au vrai nom du rappeur.

 

Kendrick Lamar - DAMN.

View Results

Loading ... Loading ...

Catégorie spéciale sur l’album DAMN. de KENDRICK LAMAR, toutes les infos et autres ici

 

 

 

,