Une journaliste tente de discréditer Nas et s’en prends plein la gueule

15 Août , 2012  

Ca fait la une des sites et des blogs depuis hier, la journaliste, éditrice, réalisatrice et grosse pute mal baisée Dream Hampton a lancé une bombe en disant que Jay Electronica et Stic Man de Dead Prez avaient ghostwritté l’album Untitled de Nas. Les réactions ne se sont pas faites attendre et certains en ont profité pour casser sur Nas et à remettre toute sa carrière en cause, là où d’autres attendaient d’en savoir plus sur la vérité.

Hier soir et ce matin, Stic Man et ensuite Jay Electronica ont démenti cette info en disant que Nas n’avait pas besoin d’eux pour écrire des textes, et qu’ils n’ont eu qu’un rôle de collaboration et de production. Stic Man a même été plus loin et s’est adressé directement à Dream Hampton en lui demandant de ne pas inventer d’histoires basées sur ce qu’elle croit, surtout lorsqu’on n’est pas présent en studio pour voir comment ca se passe.

Après ces deux clarifications, les critiques envers Dream Hampton ne cessent de pleuvoir et certains l’accusent elle (réputée pour être proche de Jay-Z) et ceux qui en ont profité pour casser sur Nas de vouloir briser sa carrière et de jeter du discrédit sur ses anciens albums.

Il y en a qui n’ont pas encore avalé la pilule Ether.

Pour finir sur une note plus légère et musicale, je vous propose cette chanson poetique d’Apathy, et c’est avec un immense honneur et une joie non réservée que je dédie cette magnifique track, à cette chère Dream Hampton.