Traduction et paroles de Fetus de Nas

4 Août , 2017  

Une de mes chansons préférées de Nas. Il décrit, mois par mois, son séjour dans le ventre de sa mère jusqu’à sa naissance. Il raconte notamment qu’il entendait ses parents se disputer et envisager l’avortement.

La chanson est sortie sur The Lost Tapes mais été originalement prévue pour I Am…

 

[Intro]

Je veux que tous mes négros m’accompagnent dans ce voyage

Mon nom est Nas, et l’année est 1973

Mon commencement, donc je pouvais voir

A travers la fenêtre de mon nombril, qui je suis…

 

 

[1er couplet]

J’ai vécu dans un utérus, qui ressemblait à un abysse

Je suis arrivé par derrière le soleil, mes mains emballées en un poing

Poussant l’estomac de ma maman, frappant sur son col de l’utérus

Tremblant parce que je suis nerveux

Même si mon but voulu

Etait de naitre pour reigner, pas dans le mépris ou en vain

Mais d’endosser le nom que mon père a choisi pour moi

Le flux sanguin remplis de marijuana

Développant des yeux, un processus de neuf mois

La taille d’un bébé, un Prophète à ses débuts

La mère au début de sa trentaine, était mariée à papa

Souhaitant que le fardeau qu’elle portait lâche

Je ne mérite pas de venir d’une femme si pure

Ann Jones, peau de sa peau, sang de son sang

Son sang et ses os

J’entends des prières

Elle demande que je sois en bonne santé

Que je devienne un homme et apprenne à trouver une voie

Elle était nerveuse et sa paranoïa s’est retrouvée dans mon sang

Mélangée avec la marijuana provenant des gènes de mon père

J’entends beaucoup de cris, c’est dingue

Mes deux parents se disputent et je ne suis pas encore un bébé

Une fausse couche pourrait arriver

 

[2ème couplet]

Ils doivent vouloir me garder, parce que quatre mois ont passé et je suis encore vivant

Je suppose que je dois avoir ce qu’on appelle une volonté de dingue de survivre

Quand je regarde longtemps les lumières me tuent les yeux

Je sais que ma mère est allongée, je m’ennuie et je commence à faire des mouvements

Je bouge d’un coté à l’autre, j’entends de la musique forte et je suis dans l’ambiance

Tous les bébés noirs sont nés avec du rythme ce n’est pas un mensonge

Energie solaire, de la nourriture minéralisée passant à travers le tube de ma mère

Je suis couvert de ce liquide amniotique

Le deuxième mois était le moins confortable

Mon cordon ombilical m’étranglait

Mais le troisième mois c’était juste, tu vois

C’est quand mon père a emmené ma mère pour voir le docteur à la clinique

Mais j’ai été sauvé parce qu’il a changé d’avis à la dernière minute

Je les vois crier, j’entends bien la voix de ma mère

Je craignais des coups de poings, tellement terrifié lorsque nous sommes tombés

Pendant qu’ils cassaient les meubles et éclataient des assiettes sur le mur

Je me demandais si je serai en sureté si je naissais

Cet endroit qu’ils appellent le monde était tellement vaste de là où j’étais

J’étais impatient de me lever, grandir et me prendre en charge

Les 5 et 6ème mois sont passés, j’espérais naitre en juillet

Mais le Seigneur avait déjà trouvé une date et une heure

14 septembre, 1973

Prépare-toi le monde, les docteurs en face, m’attendant

Les bras ouverts parce qu’ils savent que quand je sortirai, beaucoup de merde vont s’arrêter

Tu vas voir comment le gouvernement commencera à réentrainer les flics

9ème mois, je suis une semaine en retard, l’accouchement est provoqué

Papa a dit à maman de pousser et de prendre de grandes respirations

A dit de rester calme, tenant sa main, j’essaie de tenir

Les gants chirurgicaux touchent ma tête, ma tête sort

Tout est flou, ma première respiration hurle

Des larmes ruissellent sur le visage de mon père, il est tellement fier

Il voulait me tenir mais j’étais tellement en sang

Ils m’ont lavé et il a dit: ‘Au moins le négro n’est pas moche!’

Il m’a posé confortablement dans ses bras, m’a posé sur ma mère

Enfin, j’ai pu voir qui m’a tenu dans son corps

Elle m’a aimé, et je compte renverser le diable

Vous êtes sur le point de voir ce monde en désordre

Bande d’enfoirés

 

Viens nous rejoindre sur la page Facebook NAS FRANCE 

 

[Intro]

Yeah
I want all my niggas to come journey with me
My name is Nas, and the year is 1973
Beginning of me, therefore I could see
Through my belly button window who I am…

[Verse 1]
I existed in a womb, just like an abyss
Came from behind the sun, my hands balled in a fist
Punching on my moms stomach, kicking on her cervix
Twitching cause I’m nervous
Though my intended purpose
Was to be born to reign, not in scorn or vain
But to take on a name, my pops chose for me
Bloodstream full of indo
Developing eyes nine months process
Infant size, a Prophet in his early stages
Mother in her early thirties, was married to pops
Wishing what she carried would drop
I’m not worthy to come from a woman so pure
Ann-Jones, flesh of her flesh, blood of her blood
Her blood and bones, hearing prayers
She asking for my good health
That I’d become a man and learn to make a way for myself
Nervous she was and her paranoia got in my blood
Mixed with mariujana from my daddies geenes
‘Lotta screams I’m hearin’, it’s crazy
Both parents is scrappin’, I’m not even a baby
A miscarriage could happen

[Hook: Nas]
I shot my way out my mom dukes

[Verse 2:]
They must wanna keep me, cause 4 months past and I’m still alive
Guess I got what you call an ill-will to survive
When I look hard the lights is killing my eyes
I know when moms is laying down cause I get bored and start to get live
Move side to side hear loud music and vibe
All black babies are born with rhythm thats no lie
Solar energize, mineralize food through my mothers tube
I’m covered in this thick layer of goo
Month two was the least most comfortable
My umbilical cord choking me
But month 3 was closer, see
Thats when pops took moms to see the doc at the clinic
But I was saved cause he changed his mind in the last minute
Watching ’em yell, heard my moms voice well
Feared fist fights, so terrified when we fell
While they broke up furniture and smashed plates on the wall
I wondered if I am born will I be safe at all
This place they call the world though my view was so large
Couldn’t wait to get up, grow up and take charge
Month 5, Month 6 went by, hoping I’m born in July
But the Lord already figured out a date and time
Septemeber 14th, 73
Get ready world, doctors in the front waiting for me
Arms open cause they know when I drop, alot of shit’s gonna stop
See how the goverment will start re-training cops
Month 9, I’m a week over due, the labor induced
Pops told my moms to push and take deep breaths too
Said stay calm, holding her arm, I’m trying to hold on
Surgical gloves touching my scalp, my head pops out
Everything blurry, my first breath screams out
Tears pouring down my pops face he’s so proud
Wanted to hold me, but I was so bloody
They washed me off and he said « At least that nigga ain’t ugly! »
Placed me in his arms snuggly, laid me on my mother
Finally, I got to see who held me in her body
She loved me,and I plan to over throw the devil
Y’all bout to see this world in trouble
Motherfuckers…

 


Rejoins nous sur Facebook !