Top 13 des trucs qui se passent dans la salle des profs et les élèves ne le savent pas

4 Sep , 2017  

Quand on est élève, à partir du primaire, on commence à capter que les profs se réunissent dans une salle à laquelle on n’a jamais accès. Elle est un peu sacrée cette salle. On en voit parfois l’intérieur à travers l’entrebâillement de la porte, mais rien de plus. Alors oui on sait qu’ils boivent du café, les profs, ça ce n’est un secret pour personne et c’est même devenu un cliché, mais pour le reste c’est le mystère total. On fout quoi alors en salle des profs ?

 

1. On se plaint de son emploi du temps, comme des élèves

Ça c’est surtout à la rentrée, quand chaque prof se voit remettre son planning de cours, il se plaint. C’est comme ça, c’est le jeu. On voulait avoir son vendredi et on l’a pas (« putain mais pourquoi on me fait venir juste de 11 à 13 ? »), on voulait surtout pas avoir la 4ème B qui est cette année composée de gros relous et on l’a, bref, rien ne va. On peut essayer de négocier avec ses collègues, mais c’est un bordel pas possible.

Source photo : Giphy

2. On se fout de la gueule des élèves

On leur donne des surnoms, on fait un classement des plus chiants, des plus cons (désolé les parents, c’est pas contre vous), des plus sales. Il faut bien s’amuser un peu. Puis, à la différence des élèves, les profs le font discrètement. En tout cas ils essaient.

3. On finit de préparer des cours à la dernière minute

Parce que non, les cours ne se font pas tout seul. Préparer les sujets à enseigner fait partie du boulot, c’est pour ça que les profs ne donnent pas 35h de cours par semaine. Mais parfois (souvent), on est à la bourre et on finit tout ça à l’arrache juste avant la sonnerie. Puis après, une fois devant les élèves, on fait genre on maîtrise le sujet. MDR LA GROSSE ARNAQUE.

Source photo : Giphy

4. On se tient au courant des ragots

Marco a réussi à choper Pauline ? Gilles n’est plus avec Caroline ? Marie fait la plus grosse teuf de l’année chez ses parents pour ses 17 ans ? La mère de Maxime roule en Porsche ? Les profs savent déjà tout ça. Bien avant la plupart des élèves.

5. On s’échange les perles des copies

Même que parfois on affiche les meilleures au mur. Ils sont pas tous très fut-fut les élèves, hein.

Source photo : Giphy

6. On critique la bouffe à la cantine

Le couscous est vraiment dégueulasse, le riz n’en parlons pas, et les steaks hachés ressemblent davantage à des semelles qu’à de la viande. On attend le jour des frites comme tout le monde quand on est prof.

7. On craque, on hurle et on se fait réconforter

Parce que c’est pas toujours facile de faire face à une trentaine de gosses qui sont parfois sans pitié. Après une journée de cours à crier pour se faire entendre, ça fait du bien de retrouver les collègues pour gueuler un bon coup. Sans la salle des profs, il y aurait sûrement beaucoup plus de démissions.

Source photo : Giphy

8. On a des conversations de vieux, mais aussi de jeunes

Entre le rendez-vous avec le notaire pour l’achat de la maison et le dernier Fifa qui sort bientôt, on peut entendre à peu près tous les sujets du monde, des plus chiants à ceux qui intéressent aussi les élèves.

9. On râle à propos des contrôles

Il faut les préparer, les surveiller, les corriger… Non, les enseignants ne font pas les contrôles par plaisir. Donc il peut arriver qu’on entende, en collant l’oreille contre la porte de la salle des profs, que ce fameux DS de maths fait « putain de chier du cul ». C’est vulgaire mais ça fait du bien.

Source photo : Giphy

10. On fait des blagues de cul

C’est pas toujours l’endroit le plus distingué du monde, la salle des profs. Mais quand on a une bonne blague, on peut pas la faire devant la classe, alors on attend la pause. Surtout que celle avec les deux putes, le curé et la salope elle est vraiment vulgaire.

11. On boit des coups

Eh ouais les jeunes, vos profs aussi savent s’amuser. Sauf qu’eux ils ont arrêté le Malibu et la Manzana depuis bien longtemps, ils boivent des bières comme de vrais adultes.

Source photo : Giphy

12. Parfois on fait rien

Ouais, il se passe pas forcément toujours des trucs de fou en salle des profs.

13. On se rappelle qu’on fait quand même un boulot merveilleux

À part Françoise qui l’a oublié depuis longtemps et qui ne pense plus qu’aux deux années qui lui restent avant sa retraite, les profs sont quand même fiers de faire un des métiers les plus utiles au monde : rendre les gosses un peu moins bêtes, et même pour certains d’entre eux les rendre super forts. Et quand t’as réussi à faire passer Dylan de 8 à 14 de moyenne en un an, tu n’hésites pas à t’en vanter, le torse bombé, devant tous les autres profs.

Source photo : Giphy

Et on boit quand même beaucoup de café.

 

Source: TOPITO