Top 10 des questions que l’on se pose quand on est sur un site porno (oui, ça nous arrive à tous)

17 Sep , 2017  

Par envie ou par désœuvrement, l’être humain se connecte à un site à contenu pornographique sur lequel il naviguera à une main et demi pendant 10 minutes à une demi-heure en mettant le son super bas. Et pendant qu’il s’adonnera à ses activités masturbatoires, il fera travailler son cerveau au rythme de questions saisissantes qui lui feront mesurer sa bite et l’étendue de son ignorance. Le porno, c’est un peu du Socrate.

 

1. À quoi servent les boutons de partage ?

À part Ted Cruz, qui utilise ces boutons de partage ? Qui aurait l’idée de poster sur un quelconque réseau social une vidéo porno pour en faire profiter tous ses potes ? À moins bien sûr que tu sois community manager pour un site de cul, ou que tu sois totalement libéré des carcans sociaux, à tel point que tu as envie de faire découvrir aux autres les vidéos qui te font jouir. On en revient donc à la première question : à quoi servent les boutons de partage ? Slate a commencé à apporter une réponse, mais on n’est pas entièrement satisfait.

2. Mais qui commente les vidéos ?

Il y a un nombre hallucinant de commentaires. Soit des trucs du genre « ce mec est un nul, moi je la ferais jouir comme il se doit », soit des trucs du genre « j’adorerais manger un steak sur son cul et le lui éclater ensuite », soit des trucs du genre « qq a dé code pour craquer le dernié fifa? »

Qui sont les gens qui commentent ? Pourquoi ? Quels sont leurs réseaux ? Se sont-ils lavé les mains avant de commenter ?

Source photo : Giphy

3. Comment elle s’appelle, elle ? Elle est TROP BONNE !

C’est dans ce genre de moment qu’on est content de savoir que des gens commentent.

4. Si je clique sur cette catégorie, est-ce que ça veut dire que je suis un pervers ?

C’est un peu le vortex. On a envie d’aller voir, par curiosité ou par excitation. On a envie d’aller voir, mais on se sent honteux à l’idée que ça puisse nous exciter. Le curseur voltige autour du lien, on hésite, on se rétracte, on regarde derrière soi, on repositionne le curseur, on hésite, on se rétracte. Il faudrait un chatbot psy intégré sur pornhub pour calmer les tensions.

5. Comment ils le font le classement des meilleures actrices ?

Genre est-ce que c’est au nombre de vues ? Et si elles sont pas tagguées dedans ? Alors c’est au nombre de likes ? Et si elles sont pas tagguées dans la vidéo ? Alors c’est au nombre de vidéos ? C’est une tendance ? C’est éditorialisé ? Genre y’a un rédac chef qui fait « cette semaine, on va mettre Lana Rhoades en avant si ça vous va, parce qu’elle est super porteuse dans les recherches Google ! » Mystère-mystère.

Source photo : Giphy

6. La navigation privée, c’est vraiment sûr ou pas ?

Ok, ça enregistre pas le nom de la catégorie bizarre sur laquelle je viens de cliquer. Mais genre quand je suis en navigation privée, est-ce que Dieu sait ce que je suis en train de faire ? Et est-ce que mes voisins peuvent savoir ? Et mon ex d’il y a 15 ans qui me trouvait « super choupi mignon » est-ce que quelqu’un va aller lui dire ce que je suis en train de regarder, là ?

7. Ca veut dire quoi, exactement, BBW ? Et DADV ? Et POV ? Et…

Ne comptez pas sur nous pour vous apporter des réponses qui ne siéraient pas à toutes les oreilles. Il existe des glossaires, pour ça.

8. Putain mais où est-ce qu’ils trouvent ces canapés en cuir blanc qui sont dans toutes les vidéos ?

Franchement, un porno américain, c’est comme un catalogue Ikea animé. Ils ont tous les trucs design côte Ouest du monde et il fait beau toute l’année avec des gens qui sont habillés très court, ont plein de relations de voisinage et s’éclatent chez eux. Du coup est-ce que le canapé en cuir blanc qu’on voit tout le temps c’est le même ou ils en ont fait tout un stock ? Parce que si ça se trouve, de temps en temps ils les revendent et y’a moyen de faire des affaires sur le bon coin. « Vend canapé blanc parfait état, légères traces de sperme ». Ça doit valoir cher.

9. Est-ce que c’est vraiment amateur ?

Parfois, on sait que non. Quand une « jeune de 18 ans passe son premier casting » alors qu’on l’a vue déjà dans 72 vidéos, on se doute que c’est pas une jeune de 18 an et que c’est pas son premier casting. Mais parfois, on sait pas vraiment. Est-ce que c’est un vrai couple qui baise avec une go pro ou est-ce qu’il y a un mec qui est en train de leur hurler quoi faire hors champ ? Ou alors le mec c’est un pote et le couple est super décomplexé ? Et c’est vraiment chez eux ? Vertige des questions.

Source photo : Giphy

10. Est-ce que ça me plairait d’être acteur porno… ? Si, hein ? Non, quand même pas.

Parce que quand même, ça a pas l’air d’être l’enfer… Mais putain, si, socialement, c’est l’enfer. Ouais, mais en fait si t’es à l’aise avec ton corps, ça doit être marrant et pas trop compliqué quand même. Ouais non, tu passes des heures à baiser, tu dois avoir mal à la bite, tout le monde se masturbe sur toi, non laisse tomber. Ouais, mais tu couches avec des filles jolies, parfois, quand même et tu dois boire du champagne et tout. Ouais, non, en fait tu dois avoir qu’une hâte c’est de rentrer chez toi, et pour avoir une copine ça doit être la croix et la bannière. Ouais mais quand même en fait…

C’est pas du porno, c’est de la philo.

 

Source: TOPITO