Top 10 des conseils pour être bon à la bagarre

2 Jan , 2017  

L’été est enfin là : il fait chaud, le rosé coule à flot, et on joue aux boules. À priori c’est bonnard, mais ce genre d’ambiance de copains propice à la rigolade peut vite tourner rouge quand on est en entouré par les mauvais gus. Oui, les mecs pas nets qui viennent chercher les crosses, y’en a plein les campings et les boites de nuits. Alors pour ne pas avoir l’air d’une baltringue quand il viendront te chercher des noises voilà 10 conseils de bagarre. BAGARRE !

 

  1. Se mettre de 3/4 face
    Toujours. Pourquoi : parce que déjà vous réduisez considérablement la zone d’attaque. Ensuite, parce que ça en jette comme pause. Et enfin, on sait tous que c’est la meilleure position de départ pour le coup de poing des chefs, on parle bien sûr du célèbreUraken. LaissonsJohnny vous expliquer tout ça.

  2. Encaissez le premier coup, et répondez fort
    Les petites bites de la bagarre vous donneront toujours le même conseil : « frappe en premier ». Mais ils n’ont rien compris, rien de plus flippant qu’un gonze qui bouffe le premier coup sans broncher en arborant un sourire qui a l’air de dire « c’est tout ce que t’as ? ». À vous après de faire le taf, comme le mec en dessous.

  3. Ne pas oublier les coups de boule
    Votre adversaire se focalisera sur vos poings (comment lui en vouloir ce sont deux armes de destruction massive), et oubliera que vous êtes aussi un orfèvre du front en pleine tronche. N’oubliez pas vous êtes un Airbus et votre piste d’atterrissage se situe au niveau de son pif, toujours le pif, ne cherchez pas le « tête contre tête » vous leregretteriez.

  4. Trouvez vous un bon sensei
    Qu’est ce qu’il faut pour faire un bon maître ? La liste est exhaustive évidemment, mais on peut tout de même citer pèle-mêle : parler face caméra en étant doublé grossièrement en français, être sur un tatami, et surtout prôner la non-violence tout endéboîtant un tas considérable de petits fions.

  5. Fringuez-vous classe, une bonne bagarre faut que ça en jette
    Vous pouvezgagnez une bagarre avant le premier coup de poing. Le gars qui a un look d’enfer prend d’emblée un avantage psychologique non négligeable.

    une_bagarreCrédits photo : Romain Moostik

  6. Ne sous estimez pas le gonze en face d’en vous
    On a vu de trop de bagarres se perdre sur des détails, rappelez-vous qu’au-delà des trois P (Poing, Pieds, Couilles) une bagarre se joue aussi dans la tête. Il faut bien s’assurer de maîtriser son adversaire « convenablement dans la tronche » afin que celui-ci ne riposte pas dans un dernier espoir. La bête blessée est dangereuse. La preuve en vidéo.

  7. Soyez Lopez dans l’esprit
    Bon, on parle, on parle, on se chicane, mais à un moment quand ça doit partir, ça doit partir. Alors, faites comme lesLopez du 36 et netergiversez pas. Si vous n’allez pas à la castagne direct elle ne se finira jamais cette partie de boule, en plus vous meniez 12-4 face au cousin alors qu’il avait triché. Donc, vous connaissez le mot d’ordre : CASTAGNE !

  8. Vos poings sont vos outils, soignez les
    Primo, on ne rentre pas son pouce dans son poing, au risque de se le briser (vous connaissez l’impact de vos obus).Deuxio, on vise toujours entre les yeux et le nez, allez à l’efficacité. Ce qu’on conseille pour les raffermir c’est de les tremper tous les matins dans du sang de dragon frais, si vous n’avez pas ça, un bonRicard fera l’affaire. Le reste est expliqué en dessous.

    punch
  9. Si vous n’êtes pas en position de force : visez les noix
    Hey les gars, onpeut pas forcément tous les jours être au top de notre forme. Parfois on a bu le coup de trop, ou pire y a un gars qu’a rayé notre bagnole la veille, bref on n’est pas toujours dans nosmeilleurs dispositions et dans ce cas il n’y a aucune honte à gagner de manière un peu limite de temps en temps. Alors si vraiment vous sentez que c’est pas votre jour, ne jouez pas au héros et visez directement là où ça fait mal. Compris ! Une victoire c’est une victoire, peu importe la manière, demandez aux Italiens.

  10. Avoir un bon pote de bagarre, au cas où
    Si vous avez bien suivi les conseils de bagarre au-dessus, normalement on est bons. Mais si jamais la petitefiotte d’en face, une fois ravagée comme il faut, se décide à appeler ses camarades de danse pour essayer de vous chopper à la traître, vous aurez besoin d’un bonpoto. Un gars qui s’yconnait en BAGARRE ! Choisissez le bien.

    youtu.be-MA7vUdvqv74

La Bagarre !

 

SOURCE: Topito

 


Rejoins nous sur Facebook !


Sondage

Kendrick Lamar - DAMN.

View Results

Loading ... Loading ...