geeksme-capteur-activite-sexuelle

Top 10 des accidents les plus cons survenus pendant une activité sexuelle

27 Sep , 2016  

C’est samedi, c’est l’instant sesque. Des parties de jambes en l’air qui finissent en jambes dans le plâtre, il y en a plus qu’on croit. En effet, une certaine omerta règne sur ces petits bobos que l’on couvre avec de pitoyables excuses, « je me suis coupé en me rasant le dos », « j’ai glissé en sortant de la douche », « Je me suis coincé un testicule dans une porte »… Si toutes ces blessures du quotidien sont passées sous silence, les urgentistes ont la gentillesse de briser le secret médical pour notre plus grand bonheur. Merci à eux.

 

  1. La fracture de pénis
    John Doe contre Mary Moe : deux pseudo qui s’affrontent dans une sale affaire. L’homme accusait en effet sa compagne de lui avoir « fracturé la bite » (la traduction est assez libre) lors d’une nuit de sexe particulièrement intense. Le terme « fracture » est un peu exagéré puisqu’on parle en fait d’une rupture de tissu spongieux. L’incident est très rare, mais fait quand même un peu flipper tout homme normalement constitué.
  2. Introduction de pomme de terre
    Une banale histoire arrivée à un prêtre britannique. Selon sa version des faits, l’homme d’église changeait ses rideaux, nu (pourquoi pas…) et, perdant l’équilibre, est tombé sur une pomme de terre qui trainait sur la table de sa cuisine. Admettons. En tout cas, ce n’est pas très chrétien de faire de la déco à poil.
  3. Overdose du pénis
    Un type de 34 ans à New York a eu une idée de génie : s’injecter de la cocaïne dans le sexe pour assurer comme une bête. Et manifestement ça a marché. Au bout de 3 jours d’érection ultra-douloureuse, le mec s’est décidé à consulter son médecin. L’histoire finit mal puisque le membre en question, après cette période d’activité intense, a du être amputé. Oui, vous avez bien lu, amputé.
  4. La crampe du Kama-Sutra
    Des gens qui restent bloqués dans l’effort, les pompiers en trouvent tous les ans et leur jettent des seaux d’eau. Ce qui est arrivé à ce couple de quinquagénaires russes est différent, et c’est en fait une contracture musculaire qui a sceller le couple dans une position périlleuse du Kama-sutra, l’Indrani, livre que Monsieur venait d’offrir à Madame. Pensez à vous échauffer, un accident est si vite arrivé.
  5. Lèvres en feu
    Cette jeune femme est arrivée aux urgences à petits pas et le personnel médical a un temps pensé qu’elle avait fait du cheval sans selle. Il n’en est rien, elle subissait en fait les conséquences d’une attention toute en langue de son compagnon, amateur de sauce piquante. Épicer ses pratiques sexuelles, c’est très bien, mais il y a des limites.
  6. La petite mort (de la jambe)
    Faire des cochonneries dans un cimetière, c’est prendre le risque d’une malédiction. Et cette habitante du New Jersey de 39 ans doit désormais être persuadée d’être persécutée par les revenants. Alors que le couple s’ébattait sur la tombe d’un parent, la stèle s’est affaissée, et la jeune femme y a laissé une jambe et a été contrainte d’attendre les urgences dans cette fâcheuse posture.
  7. La morsure de l’aube
    Un homme d’affaires singapourien bénéficiait tranquille d’une petite gâterie sur un parking de la part de sa secrétaire. Un conducteur maladroit percute leur véhicule, et le malheureux y a laissé une part de lui-même. Ironie de l’histoire, la scène a été filmée par un détective privé embauché par son épouse, qui se doutait que quelque chose se tramait.
  8. Attaque de chat
    Parmi les mauvais souvenirs d’une nuit torride, il y a les griffures de chat sur le dos, les fesses quand ce n’est pas pire. Certains chats ont tendance à protéger leur maître de manière très paternaliste : « dis donc toi, espèce de dégueulasse ! Je vais t’apprendre, moi ! »
  9. Troubles de la vue
    Il semblerait qu’avec un orgasme particulièrement intense, l’afflux de sang peut faire péter des vaisseaux dans les yeux et réduire temporairement la vision. Si vous croisez des gens avec les yeux rouges et le sourire, soit ce sont des drogués, soit ils ont passé une bonne nuit.
  10. Tout le reste
    Outre ces vilains accidents, la pratique du sexe peut conduire à une ribambelle de petites blessures, contusions, bosses et ecchymoses. Une étude britannique (car il semblerait que les Britanniques n’ont pas grand-chose d’autre à foutre) montre que 5% des gens ont déjà manqué le travail en raison d’une blessure contractée après des exploits sexuels. Ce serait au total 30% des personnes interrogées qui ont dû consulter pour ce genre d’accident domestique. On ne sait pas qui sont « les personnes interrogées », mais on ne les invitera pas chez nous.

On a fait le choix de vous épargner plein d’autres histoires glanées sur le web : une scie sauteuse reliée à un sex-toy qui se décroche en pleine action, un couple sur des rails qui pense avoir le temps de finir avant l’arrivée du train et plein d’étranglements qui tournent mal. Y’a pas de quoi.

Source : Spike.com, realbuzz, Cracked.com

 

 

SOURCE: Topito