Ready To Die de Biggie a failli ne jamais sortir

9 Mar , 2017  

Rob Kenner qui était éditeur chez Vibe Magazine en 1993 raconte comment Biggie avait failli se faire arrêter pour trafic de drogue avant la sortie de Ready To Die, l’empêchant ainsi de connaitre la carrière qu’il a eue.

En 1993 on leur avait fait écouter trois chansons de Biggie, dès la première écoute Rob savait qu’ils préparaient quelque chose de bon. Du coup il a voulu faire une édition du magazine avec Puff Daddy parce qu’il s’occupait de la découverte de nouveaux artistes  sur Uptown Records.

Le problème c’est que lorsque il allait paraitre dans les magasins, il y a eu une rumeur selon laquelle Puffy s’était fait virer d’Uptown Records. Ca n’a pas perturbé Puffy, mais Biggie, qui pensait que tous ses oeufs étaient dans le même panier, avait peur. Il ne gagnait pas d’argent avec le rap à ce moment la. Et avec un bébé en route, Biggie dealait encore du crack. Ses plans de devenir la prochaine superstar se sont écroulés, donc Biggie est allé en Caroline Du Nord pensant qu’il pourrait se faire 60.000 dollars par mois en tant que dealer de drogue.

Mais Puffy ne voulait pas lacher l ‘affaire. Il s’était effectivement fait virer mais il a réussi à signer un deal de distribution pour Bad Boy chez Artista. Il est allé cherché Biggie en Caroline du Nord, il l’a appelé et rappelé. Il l’harcelait, il était têtu. Il a fait savoir à Biggie qu’il avait du fric pour lui. Du coup Biggie est revenu à New York juste avant que les flics fassent une descente dans l’endroit où il dealait, ils ont arrêté son partenaire et ont saisi leurs biens.

Biggie l’a donc échappé belle et a pu sortir Ready To Die en 1994.

 

(Article du 13 février 2015)

 


Rejoins nous sur Facebook !