Quand une juge a rappé pour rendre un non lieu dans une affaire où Eminem était poursuivi

4 Août , 2017  

Lorsqu’il était enfant, Eminem se faisait martyriser par D’Angelo Bailey. Il en parle d’ailleurs sur la chanson Brain Damage, ce qui lui a valu d’être poursuivit en justice par D’Angelo. Fort heureusement, la juge, Deborah Servitto, a prononcé un non lieu en… rappant:

 

Mr. Bailey complains that his rep is trash
So he’s seeking compensation in the form of cash
Bailey thinks he’s entitled to some monetary gain
Because Eminem used his name in vain
the lyrics are stories no-one would take as fact
They’re an exaggeration of a childish act
It is therefore this court’s ultimate position
That Eminem is entitled to summary disposition

 

Traduction:

Mr Bailey se plaint que sa réputation a été salie
Donc il cherche une compensation sous forme d’argent
Bailey pense qu’il a le droit à un gain monétaire
Parce qu’Eminem a utilisé son prénom en le salissant
Les paroles sont des histoires que personne ne prendrait comme fait
Ils sont une exagération d’une action d’un gamin
C’est donc l’ultime position de ce tribunal
Qu’Eminem a le droit à une disposition sommaire

 

Faites tourner !