thebasement

Quand MC Jean Gab1 clashait Royce Da 59 sur leur propre morceau

13 Sep , 2016  

C’était dans les années 2000, le projet The Basement sortait. Le concept: un rappeur/groupe fr et ricain sur chaque track.

MC Jean Gab1 s’était donc retrouvé avec Royce Da 59 mais ce dernier est arrivé 4 heures en retard, ce qui n’a pas plu au rappeur francais qui l’a clashé sur leur propre son:


Voici une interview qui était parue dans le Rap US de l’époque il me semble, pas sur.

Itw: Comment t’es-tu retrouvé sur ce projet?

MC Jean Gab1: On m’a appelé, demandé que je participe au projet et informé que je ferai un morceau avec Royce Da 5’9″. Ok d’accord, mais c’est toujours la même, les francais quand ils font des choses avec les ricains, c’est trop des sucettes. On avait rendez-vous à 20h30 avec Royce, mais monsieur est arrivé à minuit et demi.

Itw: Mais tu l’as tout de même attendu…

MC Jean Gab1: Oui parce que le producteur du projet me l’avait demandé et que ca avait l’air de lui tenir tellement à coeur. Mais ça confirme encore une fois ce que je pensais déjà, les francais font les putes devant les ricain, mais lorsqu’il s’agit des francais ils sont sans pitié…

Itw: De quoi parle ce morceau?

MC Jean Gab1: Qu’est ce que tu voulais que je raconte? Je l’ai incendié pendant tout le morceau. Il était convenu qu’il arrive à l’heure, je ne suis pas sa meuf moi!

Itw: Et ça devait parler de quoi normalement ce morceau?

MC Jean Gab1: Au départ, il devait surement parler de quelque chose, mais à la fin, il a parlé de ce dont moi j’avais envie. Du coup, je lui ai expliqué qu’il a beau être américain, il se doit de respecter les gens, je ne fais pas du Rap pour serrer des gonzesses, c’est un job pour moi.

Itw: Mais tu l’as quand même fait… Comment a-t-il réagi?

MC Jean Gab1: Ouais, mais demande lui la gueule qu’il faisait quand je lui ai traduit ce que disait mes lyrics, c’était du genre: j’en ai rien a foutre, moi j’en ai rien à battre quand on convient d’une heure, faut respecter c’est tout, viens à l’heure, si t’as un prob tu préviens, je m’en bats les couilles de savoir qui tu es »
Quand il a compris les paroles, il a attrapé le mort. Il ne fallait pas qu’il croie que j’allais dire des choses dans le genre: « C’est la France et les Etats-Unis », comme tous les trous de cul ont fait, j’en ai rien à foutre. J’ai fait un truc typique « titi » parisien, en même temps, je n’avais pas besoin d’un morceau pour lui dire tout ca, je lui disais en pleine figure sinon! Son manager et lui faisaient la gueule, rien à foutre. En plus, il a du reprendre un vieux morceau qu’il a remixé, quoiqu’il a quand même écrit vu qu’il était « vénère »

Itw: Vous n’avez donc pas collaboré?

MC Jean Gab1: Non pas du tout, moi, je m’emmerdais alors j’ai écrit pendant les quatre heures d’attente. Si il était arrivé à l’heure dite, on aurait éventuellement pu faire une collaboration mais pas dans ce cas, je ne suis pas une salope

Itw: Es-tu content de ce titre?

MC Jean Gab1: Je n’en ai honnêtement rien à battre, c’est un morceau que j’ai fait comme ca, parce que le Rap francais laisse tombé. C’était une période ou il fallait faire une ou deux mixtapes vite fait, alors je l’ai fait mais je n’en ferai plus. C’est toujours le même baratain, vs croyez que les ricains viennent chanter 45 min au lieu d’1h30, pq? Parce qu’ils savent que les francais sont des sucettes.