thesourceeminemfoolishpridetop

Quand le rap game se déchainait contre Eminem à cause de sons racistes datant de 1988

5 Déc , 2016  

Eminem avait été au centre des critiques en 2003 à la suite de la diffusion par The Source (dirigé à l’époque par Benzino qui était en beef avec Eminem) de deux anciens sons d’Eminem datant de 1988 alors qu’il était agé de 16 ans sur lesquels il traitait les meufs blacks de voleuses et utilisait le mot ‘nigga’. Un CD avait même été livré avec le magazine pour être certain que tout le monde puisse l’écouter (internet n’étant pas encore à ce moment là un moyen optimal). The Source était alors parti chercher les réactions négatives des rappeurs et membres de l’industrie du moment, qui ne se sont pas privés de critiquer le rappeur de Detroit. Parmi eux, certains rappeurs comme Joe Budden et Crooked i, actuels membres de Slaughterhouse.

 

 

JOE BUDDEN: « Je ne sais pas ce qui cloche chez lui. J’aime les femmes noires. Tu peux vraiment avoir envie de le croire, mais ce genre d’attitude ne peut pas être excusée, je m’en fou quel age t’avais. Je ne sais vraiment pas si ça affectera sa carrière, mais je pense qu’il devrait s’excuser. J’espère juste qu’il n’a pas les mêmes opinions aujourd’hui. »

 

CROOKED i: « Je pense que le gars est un lyriciste incroyable, mais si t’es raciste, tu ne reçois aucun soutient. Si on soutient un raciste, on se tranche notre propre gorge. Si il est raciste comme ça, il doit se mettre sur le coté. Je veux le voir à la télé s’excuser publiquement auprès des femmes noires. »

 

MACK 10: « Les blancs ne peuvent pas dire ‘négro’. Surtout si ils le disent d’une manière négative. Si il dit ‘c’est mon négro’, c’est différent. Mais si tu le dis d’une manière négative, je penserais que c’est raciste. »

 

STYLES P: « Ses putains de dents auraient du être pétées, c’est ma réaction. Mais tous les blacks qui sucent sa queue devraient avoir honte d’eux mêmes. Si ça avait été un noir, ils l’auraient tabassés. Je ne peux pas dire quelque chose de trop méchant parce qu’il est sur mon label. Si il s’excuse, ça se passera bien, sinon, ça craint. »

 

PAUL WALL: « Si il l’avait fait pour en faire une chansons raciste, alors ouais c’est mal. C’est très stéréotypé pour lui de dire que toutes les meufs black veulent ton fric. C’est comme dire que tous les gays ont le Sida. Si il ne veut pas sortir avec des meufs blacks, ça me va. Mais pour moi c’est plus que ça. Ce qu’il a fait est mal, mais la plupart des choses qu’il fait sont mauvaises. »

 

BUN B: « Quand a-t-on réalisé qu’il a mal fait en disant ça? Quand il s’est fait attrapé? Cette chanson n’aurait jamais du sortir comme ça. Personne n’aurait du en avoir une copie. Si il ne voulait que personne ne l’entende, il n’aurait jamais du le mettre sur un son, il a eu 10 ans pour trouver cette cassette. »

 

KILLER MIKE: « C’est une culture et une forme d’art de noirs et de latinos. Si tu n’es pas sensible à ça, alors tu dois arrêter le rap. Je n’ai pas entendu le son, mais je ne suis pas pour que les blancs insultent les femmes noires. Je ne pense pas que les gens le toléreront. »

 

ESHAM: « 8 Mile était tellement remplit de connerie que c’était dingue… Il est juste raciste et tout le film a une nuance raciste. C’était fictif et, encore une fois, il utilisait la culture et la modifiait à sa manière pitoyable pour la masse. »

 

PETEY PABLO: « C’est une situation choquante parce que pour moi il a toujours été un grand MC, il est comme Elvis. Je ne pense pas que tu puisses t’excuser pour ça parce que si tu me traites de négro, alors c’est ce que tu penses de nous à chaque fois et c’est la façon dont tu me regardes. »

 

IRV GOTTI: « Je suis quelqu’un qui aime les femmes noires. J’étais avec des femmes noires toute ma vie, donc j’en suis un défenseur. Ce qui m’ennuie le plus dans l’enregistrement audio est qu’il disait qu’il sortait avec une meuf afro américaine à ce moment là. Ses mots sont bien plus pire que la cassette. Si il avait dit: ‘Je freestylais, j’avais besoin de quelque chose qui rime avec ‘lack itch’, je ne savais pas ce que je faisais’, ça n’aurait pas été une excuse, mais ça aurait été mieux. Savoir que c’est ce que tu penses des femmes noires, que ce sont des salopes, pétasses, je ne soutiendrai jamais ça. »

 

,


Rejoins nous sur Facebook !