Nas parle de ses 20 sons les plus importants: 1 – Live At The BBQ

20 Mar , 2016  

« J’ai spécifiquement fait en sorte que ce couplet déclenche toute mon existence dans le rap, donc je l’ai approché de cette façon et je me suis dit: ‘T’y es. Tu n’as qu’une chance de faire une première impression’ donc je me suis lancé. J’avais le feeling dans ma tête, donc je l’ai écrit directement sur place. Je pense que j’étais au studio Power Play dans le Queens. Ca s’est fait assez rapidement. J’ai continué à me faire rejeter de beaucoup de labels après ça. Mais ils ont bien fait. On était vers la fin de la période de la meilleure musique rap jamais faite, donc tu ne pouvais pas juste entrer et être signé comme ça. Pour moi, être signé à ce moment là aurait été une année trop tôt, mais si ça s’était bien passé ça aurait été très bien pour le label. C’était un business sérieux et une chose très sérieuse à ce moment là. Mes trois labels de rêves à cette époque étaient Cold Chillin’, Def Jam et Columbia. »