Nas & Damian Marley – Distant Relatives (review – 84%) – 2010

18 Mai , 2016  

Nas-DistantRelatives

Vu que c’est un album mi rap mi reggae et que je suis spécialiste en rap je n’ai pas tenu compte des couplets de Damian Marley. Donc j’ai noté comme si on avait juste les couplets de Nas et les refrains/bridges etc.

A l’époque j’étais assez mitigé sur ce qu’allait donner cet album, je l’attendais parce que c’était un album de Nas mais As We Enter ne m’avait pas plus fait kiffer que ca et du coup j’avais vu mes espérances pour ce projet à la baisse.
Mais dès la première écoute ca a été une très agréable surprise. L’ambiance et le rythme africain de cet album en font un skeud unique en son genre, et très bien exploité. On regrettera les couplets de Nas d’un niveau correct mais loin de ses meilleurs textes. Mais pour la sonorité, ca passe super bien, on a vraiment l’impression d’être en Afrique l’espace d’un album.

C’est un album qui rend hommage à l’Afrique et ca se ressent vraiment bien. Ils abordent plusieurs sujets comme l’éducation, la pauvreté, les guerres de clans, l’écologie…

 

 

Tribal Wars

Ils demandent à ce que les guerres entre tribus cessent.

We was once happiness-pursuers
Now we back stabbing, combative and abusive
The African and Arab go at it they most Muslim
Used to be moving in unison
Disputes would end

I drink poison
Then I vomit diamonds
I gave you Mandela, black Dalai Lamas
I gave you music
You enthused in my kindness
So how dare you reduce me to Donny Imus

Here’s the 5 steps
In hopes to explain it
ONE: It’s me and my nation against the world
TWO: Then me and my clan against the nation
THREE: Then me and my fam’ against the clan
FOUR: Then me and my brother we no hesitation, uh
Go against the fam’ until they cave in
FIVE: Now who’s left in this deadly equation?
That’s right, it’s me against my brother
Then we point a Kalashnikov
And kill one another

Friends

Nas parle d’une amitié brisée.

May laughter
From backstabbers
Turn to tears faster

 

Count Your Blessings

Une chanson optimiste qui parle de profiter des joies et bonheurs qu’on a.

Dans le premier couplet Nas parle de son fils qui venait de naitre pendant l’enregistrement de l’album.

Dans le troisième il dit qu’il faut arrêter de toujours vouloir plus et qu’il faut apprécier les choses qu’on a déjà.

I think you’re looking too hard for it
Want the double R
Under your garage door
Appreciate the things you work hard for
And count your blessing

In His Own Words

Texte en l’honneur de Dieu, quel qu’il soit. A la fin de son deuxième couplet Nas lui demande pourquoi l’Afrique est si délaissée.

Then I ask him why is Africans dying from circumcision
They lack proper surgeons and suffer malnutrition
Underestimate the wealth of their own wisdom
Its like its been exchanged for this penicillin

 

Patience

Mon gros coup de coeur de l’album.
Le refrain, l’instru, tout ce qui se dégage de la chanson me donne vraiment l’impression d’être autre part, à un autre moment.

Nas parle de certains problèmes dans le monde, principalement les riches qui veulent devenir encore plus riches au détriment des pauvres et de la survie de la planète.

 

 

Classiques:

Patience (89,63)

Count Your Blessings (85,52)

 

Hits:

Tribes At War (83,96)

In His Own Words (83,72)

Leaders (83,48)

Africa Must Wake Up (83,18)

My Generation (81,01)

Strong Will Continue (80,74)

Friends (80,27)

 

A écouter:

Land Of Promise (77,45)

Dispear (76,83)

Ancient People (75,46)

 

Meilleure instru: Patience

Détail des notes:

Nas-DistantRelativesnotes

Les mots les plus utilisés par Nas:

nas-distantrelativesword

Système de notation d’albums


Rejoins nous sur Facebook !