Many Men de 50 Cent et You Don’t Know My Name d’Alicia Keys étaient pour Nas

29 Sep , 2017  

Deux collaborateurs de Nas ont parlé de quatre chansons du rappeur jamais sorties, peut-être qu’il les garde pour les Lost Tapes?

 

Lenny  »Linen » Nicholson, ancien impressario de Nas:

« La chanson Many Men de 50 Cent était une chanson de Nas au début, il a rappé dessus. Il essayait de pousser un autre artiste qui s’appelait Nashawn… il devait impressionner Nas. Si Nas commencait à rapper sur un son, Nashawn allait rapper dessus pour voir si Nas allait assez kiffer pour garder le couplet. Nas n’a pas terminé la chanson, ce fut une chanson qu’il n’a plus kiffé. »

 

Avec l’approbation de Nas, Nicholson a alors donné l’instru à 50 Cent:

« A ce moment là, 50 cherchait quelque chose pour rester occupé et continuer à écrire. Je l’ai filé à 50 et ça a donné Many Men. »

 

 

Il y a eu aussi le tube You Don’t Know My Name d’Alicia Keys sur lequel Nas avait enregistré avant la chanteuse, lui donnant le titre de Memories:

« Kanye m’a d’abord donné cette instru pour Nas. On l’a enregistré aux Bahamas le même jour où on a fait Destroy And Rebuild. Il est revenu sur son passé, la chanson lui a donné cette vibe. C’était lui et son pote Lord en studio, se rappelait de certains trucs… Il avait fait un refrain chanté, c’était un énorme son. »

 

Memories était destinée à Stillmatic mais Nas sentait que la chanson ne correspondait pas au thème et au son de l’album:

« A cette époque, c’était important pour lui de rester consistent. Lorsqu’il a décidé d’intituler l’album Stillmatic, il voulait faire en sorte qu’il avait donné aux fans ce qu’ils voulaient. Il a laissé filer la chanson, et Alicia a fait un travail fabuleux. »

 

 

D’après le producteur Deric ‘D-Dot’ Angelettie, il y a une autre chanson de Nas sur une prod de Kanye West que personne n’a entendue. La chanson s’intitule Kids Have All Of The Fun et c’était l’une des quatre chansons jamais sorties enregistrées pendant les sessions qui a vu naitre Poppa Was A Playa en 1998 ou 1999.

« C’était un son destiné à la radio, avec un sample joyeux. Un sample probablement un peu plus proche d’un son à la Mase. On parlait de tout le fun d’être un enfant, grandir et de ne pas avoir de responsabilité. Ce n’est jamais sorti, je pense être le seul à en avoir une copie. »

 

 

D-Dot a également parlé d’une autre chanson typée guerre des sexes:

« Il avait un son avec une meuf contre laquelle il rappait. Je ne sais même pas si c’était une vraie rappeuse, je sais juste que c’était une de ses potes qui étaient en studio. C’était lui qui la trompait, elle qui le trompait, un son conceptuel. »