Machine Gun Kelly – General Admission (review – 74%)

11 Nov , 2015  

MachineGunKelly-GeneralAdmission

Une très très bonne surprise! Je pensais que c’était un rappeur de merde comme la majorité du mainstream actuel mais en fait c’est juste un bon rappeur qui, parfois, pour satisfaire la plèbe, fais des textes de merde. On ajoute à ca de bonnes prods (mention spéciale à Till I Die) une bonne vibe, et ca nous donne un album très plaisant à écouter !

Alpha Omega

If you ain’t living your life then you’re dead
And sleep is its cousin so I shot my bed

 

Gone

MGK parle de la relation avec sa copine et sa fille qu’il voit rarement à cause de sa carrière.

Anyways, I wanna write you a symphony
But instead she said all I ever wanted is you to stay a while, damn

Le deuxième couplet parle de son père qui l’a laissé tomber.

 

Story Of The Stairs

Chanson très personnelle dans laquelle il parle de sa mère dont il était séparée depuis ses 9 ans et qui refait surface 10 ans après. Il raconte comment il se sentait à ce moment là, attendant dans les escaliers (d’où le titre de la chanson) . Il parle de tout le stress qu’il a attendant d’ouvrir la porte, toutes les questions qu’il a à lui poser et tous les reproches qu’il veut lui faire.

The woman that I call my « mother » isn’t my mother
Or even blood but that’s how much I love her
And I’m feeling awkward cause the doorbell’s from the person that I call HER
Maybe I ain’t ready for it…
Shit, what should I wear?
Fuck that, I ain’t going down there
I waited over a decade for closure
Why should I receive it if it might not be something I want to hear
In the mirror is a empty reflection
And in my head are questions I want to ask like, « Where the fuck did you go? »
Why did you turn my birthdays to the worst days every year that you didn’t show?

Pit of my stomach clenching, all my muscles stiffening up
I ain’t been this nervous since I got jumped
Flick the tip of my J over a surface cover with ashes and junk
Took a pull and sat it down
Put on both of my Chucks
Reach for the door but my hand’s sweaty, I’m anxious as fuck
Couldn’t even hit the stairs without remembering how many years I was there waiting to see your car pull up
Now you saying she’s right there?
Man you saying she’s right there?
You telling me if I open up this door right here
That she’ll been standing right there?
And after all these years am I wrong for having this fear
Of meeting the reflection that was missing in the mirror
Open up the door and then I see her

 

Dommage pour le flow baclé ca aurait pu vraiment être un bijou.

 

Dans la chanson il raconte aussi la fois où une meuf qu’il aimait l’a fait venir juste pour qu’il la voie se faire sauter par un gars, du coup il a prit un fusil et a tiré dans la voiture du gars, ce qui lui a valu d’être arrêté par les flics.

 

And not to mention that one bitch that I loved
By the way I call her « bitch » because she was
Wanted me to catch another man fucking her
Invited me over, told me to come into the front
Come upstairs and say what’s up
And there she was
Little slut
I was broken hearted, should’ve broke that bitch’s jaw
Just for playin’ me like a chump
But instead went to the garage, grabbed one
Of her brother’s rifles, went outside, and shot that other
Mothafucka’s truck up
I guess that’s what lead me to cuffs

 

Merry Go Round

Storytelling dramatique où il raconte l’histoire d’un jeune couple de mariés qui s’essaient à l’héroïne et ils kiffent.

Dans le deuxième couplet le gars est parti faire la guerre donc la meuf reste seule à la maison et elle est en manque du coup elle se fait baiser pour avoir ses doses et devient enceinte. Elle a vendu tout ce qu’elle avait pour ses doses, elle ne vit plus que pour ca, elle dort par terre et une lettre de son mari arrive lui disant qu’il rentre le lendemain.

Dans le troisième son mari arrive, plein d’espoir et de bonheur de revoir sa femme, malheureusement le spectacle qu’il lui est offert lorqu’il entre dans la maison est désastreux. Il voit sa femme allongée sur le sol, morte d’une overdose, il essaie de la réanimer mais n’y arrive pas et il remarque qu’elle est enceinte et sous le coup du chagrin il se tire une balle.

 

A Little More

Il dénonce les drames du monde et de la société moderne.

 

Tracklist:

No. Title Writer(s) Producer(s) Length
1. « Spotlight » (featuring Lzzy Hale) Jim Jonsin 5:05
2. « Alpha Omega » Narcotics 3:32
3. « Till I Die »
  • MGK
  • Casey McPerry
  • J.U.S.T.I.C.E. League
3:33
4. « Eddie Cane » JP Did This 1 3:06
5. « Bad Motherfucker » (featuring Kid Rock) JP Did This 1 3:33
6. « World Series »
  • MGK
  • JP Did This 1
  • Slim Gudz
3:35
7. « Oz. » Jim Jonsin 2:54
8. « Everyday »
  • Nate Fox
  • J.P. Floyd
  • Rami Beatz
4:01
9. « Gone » (featuring Leroy Sanchez) Jim Jonsin 4:01
10. « Story of the Stairs »
  • Ned Cameron
  • Grizz Lee
3:10
11. « Merry Go Round » Jim Jonsin 4:05
12. « A Little More » (featuring Victoria Monet) Tommy Brown 3:57
13. « All Night Long » Pops 7:02

 

Hit:

Merry Go Round (83,97)

 

A écouter:

Spotlight (77,50)

All Night Long (76,52)

Gone (76,47)

A Little More (75,31)

 

Meilleurs thèmes: Story Of The Stairs + Gone + Merry Go Round

Détail des notes:

MachineGunKelly-GeneralAdmissionnotes


Les mots les plus utilisés:

mgk-generaladmissionwords

Système de notation d’albums


Rejoins nous sur Facebook !


Sondage

Kendrick Lamar - DAMN.

View Results

Loading ... Loading ...