Let’s have fun – Bestof Janvier

5 Fév , 2012  

Aujourd’hui, ma mère me demande de remettre du sucre dans la boîte bientôt vide et, sachant que je suis très distraite, me dit de ne pas en mettre partout. Décidée à montrer que j’en étais capable, j’ai versé sans en mettre un seul grain à côté tout le paquet de sucre… dans la boîte à farine. VDM

 

Le Président Sarkozy, en visite à Lyon, tombe dans le Rhône.

Trois jeunes qui passent par là, plongent et le sortent de l’eau.
Remis de ses émotions, le président convoque ses sauveurs et, pour les remercier, les laisse choisir leur récompense, quelle qu’elle soit.

Le 1er :  » moi j’veux un pur scooter tuning, un truc de ouf survitaminé avec des jantes en diams et une sono sous la selle!  »
Le Président accepte.

Le 2ème : » moi j’veux un pur home cinéma quadriphonique dolby surround avec l’écran le plus grand qui existe et des enceintes de sa mère!  »
Le président n’a pas tout compris, mais accepte.

… Le dernier : » moi j’veux des funérailles nationales , avec un beau cercueil laqué, avec le drapeau français dessus, et les militaires qui tirent au fusil et tout le toutim!  »

> > > > > > Interloqué, le président lui demande pourquoi il pense à ça, vu son age …..

> > > > > >  »Eh m’sieur, c’est parce que quand mon père il va savoir que je vous ai sauvé, il va me tuer! « 

Top 10 des pires excuses après une défaite

  1. L’arbitrage« je n’aime pas commenter les décisions arbitrales, mais c’est vrai que M. Machin est malhonnête en plus d’être incompétent. » Un classique, vivement la vidéo pour que les entraîneurs accusent la propreté de l’objectif des caméras et le soleil rasant qui cache le fait qu’il n’y a jamais pénalty là-dessus, c’est évident.
  2. La Muraille de Chine : l’excuse de Laurent Blanc quand il se faisait surprendre par des formations comme Nancy à l’époque bordelaise. Qu’est-ce que c’est que ces équipes qui viennent avec une solide défense ? Et en plus elles plantent un but sur un contre ? Non… c’est pas fair-play. C’est trop facile de gagner quand on défend bien.
  3. Les « faits de jeu » : « ce soir, on perd sur un fait de jeu »… On ne sait pas vraiment ce que c’est, on sait juste que c’est visiblement un détail qui joue en ta défaveur. Mais un fait de jeu comme un assassinat dans la surface anéantissant une action de but, on va dire que c’est pas volé. Ou alors, un « fait de jeu », c’est aussi quand le ballon franchit la ligne, dans ce cas, admettons.
  4. La malchance : « le manque de réussite » en terme technique. C’est terrible le manque de réussite : des passes qui n’arrivent pas, l’impossibilité de cadrer une seule frappe, ou un gardien adverse systématiquement sur la trajectoire… le manque de réussite, c’est souvent très proche du « manque de talent ». Exemple : « c’est pas une réussite la saison d’Arles Avignon! »
  5. Un scénario peu favorable : « c’est sûr, on prend un but tout de suite… derrière ils en mettent un autre… alors forcément on se découvre… et après ça devient difficile ». On prend 4 à 0, mais y’avait la place d’accrocher un bon vieux nul.
  6. Une adversité redoutable : quand Jean-Michel Aulas prend une valise à Auxerre, son groupe, ses choix, ses certitudes ne sont pas ébranlées. Et si on le croit, même Barcelone aurait été réduit à l’état de gravillons ce soir-là par les camarades deJean Pascal Mignot. L’adversité ce sont un peu les dieux qui sont contre toi, tu ne peux pas lutter. Personne. Et surtout pas ton équipe de peintres.
  7. La pelouse : et une pelouse synthétique, on n’en parle même pas. Certes les deux équipes ont les mêmes conditions, mais une mauvaise pelouse favorise l’équipe la plus faible. Qui devient du coup la meilleure… Donc en fait, on a perdu parce qu’on est trop fort pour cette pelouse.
  8. La fatigue : 24 heures de récupération sur une semaine, ça peut être crucial. En Coupe du Monde on joue tous les trois jours, mais enchaîner un tour de Coupe contre Colmar avec la réception de Brest, c’est surhumain. On devrait payer davantage les footballeurs qui doivent jouer en semaine comme de vulgaires salariés. Ou les laisser sedoper.
  9. L’équipe à abattre : quand on est une « grosse écurie » auto-proclamée, il est facile de prêter à son adversaire une motivation particulière. Mais quand le PSG luttait en bas de classement il n’y a pas si longtemps, ce n’était pas parce qu’il était motivant de « taper Paris », mais juste parce que le PSG était nul.
  10. Le complot : réservé aux très grands : Tout le monde s’accorde à dire que Barcelone est l’une des plus grandes équipes de tous les temps, pas Mourinho, qui va éplucher les CV des arbitres et des dirigeants de la Fédé espagnole pour mettre en lumière un complot ourdi contre sa personne. Tout ça, c’est l’Unicef et les activistes catalans qui ont fomenté cette machination diabolique.

 

Aujourd’hui, les deux personnes les plus bruyantes de la terre se sont rencontrées par hasard juste sous ma fenêtre mal insonorisée, à 1 heure du matin. Manque de bol, elles se connaissaient, ne s’étaient pas vues depuis un bail et avaient du temps à rattraper. VDM

 

 

 

 

Aujourd’hui, mes potes ont planqué des mini-jouets couineurs dans les bouts en caoutchouc de mes béquilles. La journée a été longue, looooooongue... VDM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<A> Tu veux quoi ?
<T> Suce moi.
<A> –’ tu peux pas être un peu plus romantique ?!
<T> Suce moi sous la pluie.

 

 

 

 

Aujourd’hui, infirmière dans un centre d’analyse médicale, je demande à un homme de remplir un pot avec son urine. Il m’en demande deux. Il revient cinq minutes plus tard avec un pot rempli d’urine et l’autre rempli de sperme. Il me le tend avec un clin d’œil en me disant : « Ça, c’est pour vous. » VDM

 

 

 

T: Qu’est-ce t’as fait ?
M: J’étais dans le bus et y a cette fille super canon qui monte toujours
M: J’ai pris la résolution d’aller lui parler cette année !
M: Du coup, je m’avance vers elle, elle était au fond du bus
M: Et au dernier moment, je me dégonfle … et comme je voulais pas passer pour un con qui a traversé tout le bus pour rien, j’ai paniqué et … je suis descendu.
M: Me suis retrouvé dehors, bus suivant dans trente minutes …
T: XD
T: Hey mais t’es incroyable toi quand tu t’y mets !
M: Le pire, c’est que j’avais un partiel ce jour là !

 

 

 

 

Top 20 des trucs à ne pas dire quand on est otage et qu’on vient d’être libéré

  1. « Vous en avez mis du temps… »
  2. « On en est où dans Plus Belle la Vie ? »
  3. « La bouffe était pas mal, la piscine super, mais les locaux… Du coup, on n’est pas sorti du Club. »
  4. « Sinon, ça compte comme heure sup’ ? »
  5. « Heureux n’est pas le mot exact. On est vaguement satisfait »
  6. « Il était temps que je retrouve la cuisine de ma femme. La bas, j’ai pris 13 kilos en 7 mois »
  7. « C’est con, j’ai même pas pris de photos »
  8. « Rassurez-moi, Raymond Domenech est toujours sélectionneur de l’Equipe de France ? »
  9. « Finalement, au fond, moi j’les comprends les Talibans. Enfin ils ont pas tort sur tout. Y’a pas à dire, la société occidentale est quand même vachement corrompue. Et que font ces femmes journalistes sans Niqab ? Et hors de leur cuisine ? »
  10. « Quoi ? j’ai raté 17 films avec Kad Merad ! »
  11. « Mes premières vacances ? La Grèce, le Japon et Haïti sûrement, pourquoi ? »
  12. « Si Christine Boutin ne retire pas sa candidature, je repars »
  13. « L’OM est champion ? L’OM est champion ? »
  14. « Je remercie vivement Jacques Chirac pour ma libération »
  15. « Si je reviens, t’annules tout ? »
  16. « Tous les jours à l’antenne ? Vous auriez pu choisir une autre photo putain… »
  17. « L’Afghanistan ? Ouais, faut connaître… »
  18. « Mes enfants là bas vont quand même me manquer »
  19. « Oh le temps pourri… »
  20. « Prison Break, c’est vachement surfait »

 

 

 

 

 

Un journaliste de renom, grand chrétien, vient de disparaitre et se présente devant Saint Pierre. Il remarque, installées derrière le maitre des lieux, une douzaine d’horloges sous lesquelles figurent des noms:

> Jacques Chirac
> Jean Paul II…

Curieux de nature, il n’hésite pas à demander :
« A quoi servent toutes ces horloges étonnantes, Saint Pierre? »

Saint Pierre explique aimablement :
« Ce sont les horloges de vie de tous les hommes importants de ce monde. A chaque fois que l’un d’entre eux dit une connerie, elle avance d’une heure. »

Le visiteur remarque : le Pape, Yeltsine, Chirac, Netanyahu, Tony Blair, Yasser Arafat, … et même Bill Gates!

« Mais où est celle de Georges W Bush? C’est pourtant l’une des personnes les plus importantes de la terre! »

Saint Pierre, un peu confus, réplique:
« Oui, ne le répétez pas mais je l’ai installée sur mon bureau. Elle me sert de ventilateur! »

 

 

 

 

Top 20 des perles du service militaire

  1. Vous gonflez le torse, vous rentrez le ventre, il faut qu’on voit que vous êtes fier d’être un soldat.
  2. Je suis la science diffuse. Ca se peut que je ferai un cours.
  3. Ils ont un niveau général de 4. Ils sont presque plus bêtes que les camions qu’ils conduisent.
  4. Partez pas aux feuillées sans tout votre barda. Même quand vous posez une pêche y faut éclater la tête du spetnatz qui vous attaque.
  5. Foutez-vous en bordel. Vite !
  6. Y’faut se dépêcher rapidement.
  7. Ce week-end vous êtes consignés, alors interdit de faire du sport. Vous bouffez, vous dormez, point. Compris ?
  8. Y’en a qu’ont bouffé les gaz du camion, alors y’a une note de service : on peut plus dormir dans les camions.
  9. Les voeux du Colonel, j’en ai rien à péter.
  10. Le mec, y psychote et ça lui fait des noeuds dans la tête.
  11. Venez dans 10 minutes, non 11. Bon 10, 11 minutes, on va pas chier sur les minutes.
  12. Pour réussir le Cooper, y’faut courir.
  13. Dans le SIGYCOP, les « i » c’est pour les yeux.
  14. Sur l’terrain, le dentifrice y’sert à rien. Si y’pue de la gueule, on s’en fout on est entre mecs.
  15. Dans le bînome y’s’connaissent. Y’en a un qui fait caca, l’autre y chouffe avec son fusil.
  16. Avant chaque séance de tir, on fait de l’instruction. Comme ça si y’a un mort, notre responsabilité est dégagée.
  17. Y’doit laisser passer personne. Si y’a plus de cartouches, y’doit y aller au couteau. Si y’a plus de couteau y’doit y aller avec les dents.
  18. Si vous vous cachez dans un grand découvert avec un p’tit kéké pour vous cacher l’oreille, ca va pas aller. Y’faut sauter dans la mare, sous l’eau, avec une paille comme Rambo.
  19. Le combattant, y doit se confondre totalement à la nature.
  20. Si quelqu’un nous emmerde, on peut même plus lui dire : »Ou t’arrêtes, ou c’est le nucléaire ».

Top 11 des petites phrases d’avant saison dans le foot

  1. Le groupe vit bien : c’est sûr, tant qu’il n’y a pas de match officiel, que les supporters sont en vacances, qu’on n’a pas encore pris de correction et qu’on est encore, de fait, en course dans toutes les compétitions, on vit bien, tranquille. Il paraît qu’Arles Avignon vivait bien fin juillet 2010.
  2. Pour l’instant je suis là : donc mon numéro est dans l’annuaire, si tu appelles du Qatar, n’oublie pas de taper (00 33) avant mon numéro, tu sais où me trouver je suis à l’écoute de toute proposition. Ne me laissez pas une saison de plus à Valenciennes, s’il vous plaît…
  3. Le début du championnat va venir vite : et après deux défaites d’entrée de jeu, « la saison est encore longue ». C’est toujours trop court les vacances. Et les saisons galère, c’est toujours trop long.
  4. Vous savez, dans le football, on ne sait jamais… : ou « tout est possible ». On ne sait jamais, ce joueur intransférable par exemple, il pourrait très bien se barrer si on trouve un gros pigeaon qui met 18 millions sur la table. Même à 15, il sera déjà nettement moins intransférable.
  5. On va doubler tous les postes : sauf qu’en fait, pour chaque poste, on aura un titulaire et quand le titulaire se pète, on mettra un second couteau ou on recrutera quelqu’un d’autre. Quand aura-t-on l’audace de VRAIMENT doubler les postes, avec des jumeaux ? Rafael et Fabio da Silva en défense avec les Vujovic, les Dely-Valdes devant et les frères Derrick au milieu.
  6. Le marché des transferts est plutôt calme : ben ouais, quand on met une étiquette de 15 millions sur un joueur qui a fait une demi-saison en Ligue 1 et qui semble fragile au niveau des croisés, c’est sûr que le téléphone va pas sonner toutes les 5 minutes. Donc on va dire que c’est calme.
  7. J’ai pas encore parlé au coach : et je sais même pas qui c’est. Il paraît qu’il jouait dans les années 80. A vrai dire je m’en fous, si on est nul, c’est lui qui saute, et on dira que « le courant passe mieux » avec son remplaçant. C’est quand même génial un boulot avec aussi peu de responsabilités…
  8. Y’aura peut être des bons coups à faire à la fin du mercato : ouais, les signatures le 31 août, c’est en général un gage de réussite. Fiorèse, Pancrate et Corridon ont signé un 31 août leurs derniers gros contrats. « Faire des coups », c’est bien, mais c’est encore mieux de demander à la cellule de recrutement de bosser toute l’année.
  9. On monte en puissance: donc ce sera peut être moyen en début de saison, y’a les automatismes à trouver, et puis à partir de novembre, les terrains sont crados… après y’a la Coupe d’Afrique… On devrait être à bloc fin avril, début mai, quand on sera éliminé de toutes les coupes et qu’on jouera la 14ème place du championnat.
  10. « On a besoin d’enchaîner les matchs »: on joue encore comme des merdes c’est vrai, mais c’est parce qu’on n’a pas encore beaucoup joué ensemble. Oui juste toute la saison l’année dernière, mais depuis y’a eu 3 semaines de vacances, on a tout oublié. Le footballeur a la mémoire d’un poisson rouge. Et si les matchs amicaux qui se succèdent ne donnent rien, on dira que « les jambes sont lourdes » justement parce qu’on enchaîne les matchs, donc c’est normal. De toute façon « l’important c’est d’avoir du temps de jeu ».
  11. J’ai été séduit par le projet sportif : j’ai tout de suite passé un coup de fil à mon banquier qui m’a dit que sportivement je devais foncer. Bon, c’est sûr qu’un si beau projet sportif, ça va me faire monter dans les tranches d’imposition… mais c’est ça aussi le football.

Top 20 des phrases que l’on aimerait pas entendre pendant une opération chirurgicale

  1. « On va mettre ça de côté. On en aura besoin pour l’autopsie. »
  2. « Accepte ce sacrifice, O Seigneur des Ténèbres »
  3. « Rambo! Rambo! Reviens ici avec ça! Vilain chien! »
  4. « Attends une minute… Si ça c’est la rate, c’est quoi ça ? »
  5. « Tu sais que ça vaut super cher un rein sur le marché des organes !? En plus, lui, il en a deux! »
  6. « Personne ne bouge! J’ai perdu une lentille de contact! »
  7. « Waow! J’ai jamais vu un tel foie… Quelqu’un a un appareil photo ? »
  8. « Eh bien les gars, ça va être une première pour nous tous, bonne chance! »
  9. « Qu’est-ce que tu veux dire par ‘Il n’était pas venu ici pour changer de sexe’ ? »
  10. « Bon, on a assez de sang que pour un seul. On sauve lequel ? »
  11. « Et maintenant, nous allons retirer le cerveau du sujet pour le placer dans la boite crânienne du singe. »
  12. « Il avait déjà eu des enfants, non? »
  13. « Infirmière, est-ce que ce patient avait laissé des instructions à propos du don d’organes ? »
  14. « Quelqu’un peut appeler la femme de ménage ? On va avoir besoin d’un coup de serpillière. »
  15. « Tiens, regarde, c’est marrant, quand on tire là, ça fait plier sa jambe. »
  16. « Tu connais la meilleure ? On s’est plantés de jambe. »
  17. « Quelqu’un sait faire un massage cardiaque ? »
  18. « On torche ça vite fait, j’ai un train dans une heure. »
  19. « Comment ça y’a plus de fil ? »
  20. Bon, ok, on le réouvre. »

Aujourd’hui, je suis à la laverie et cela fait dix bonnes minutes qu’un homme, debout une bière à la main, regarde mes petites culottes tourner dans le sèche-linge. VDM


Rejoins nous sur Facebook !