Let’s have fun! #57

27 Oct , 2011  

Aujourd’hui, depuis que l’on sait où je vais être mutée, mon copain ne veut plus fermer les fenêtres de notre appartement pour que l’on s’habitue au « froid » de notre future ville. Oslo ? Moscou ? Helsinki ? Non. Bordeaux. On habite Toulouse, et « c’est vachement plus au nord hein ! » VDM

Aujourd’hui, mon cousin de sept ans regarde des vidéos de Tom-Tom et Nana sur Internet. Au moment d’éteindre l’ordinateur, il me dit : « Attends ! Il faut que j’efface l’historique ! » Si jeune… VDM

Aujourd’hui, j’ai des troubles du sommeil. Hier soir, j’ai cherché de l’aspirine dans le placard de la salle de bain de mon père et suis tombé sur un flacon avec une mention « somnifères ». Non seulement j’ai mis trois heures à m’endormir, mais en plus, à mon réveil, je bandais encore. VDM

 

Dynozzo : tin j’ai envie d’acheter une tablette mais franchement je vois pas quoi prendre :/
Dynozzo : peut être je vais prendre l’ipad…
gaga : t’es fou toi ! espèce de mouton de mac-addict va !
Dynozzo : euh… t’as pas un iphone toi par hasard ?
gaga : …
gaga : moi je suis le berger !

 

 

V : Purée, j’arrive toujours à me sortir des situations délicates !
C : Qu’est ce qui se passe ?
V : j’ai accompagné mon tuteur sur un chantier à 150km pour prendre des photos.
V : il s’est chargé lui même de prendre les photos.
V : de retour au bureau, il m’a demandé de copier les photos sur le serveur
V : seulement l’appareil photo a une mémoire interne, pas de carte sd ou quoi que ce soit, et n’est exploitable qu’avec son logiciel.
V : je branche le câble usb, je lance le logiciel, et rien, j’arrive pas à voir mes photos
V : Et là, je vois dans le menu édition, l’option « format ». Moi du coup, je crois que c’est pour changer le format des fichier ou une autre connerie, et je clique
C : non ?!
V : Si, mais attend. Donc je clique, un truc se lance 1%, 2%…. arrivé à 60% je comprends ma connerie, mais impossible de faire marche arrière.
V : j’attends les 100%, tout en croisant les doigts que mon tuteur n’entre pas dans le bureau
V : 100%, je débranche tout, et range tout dans la sacoche. Et là, BIM, y a Jérôme l’automaticien qui entre dans mon bureau et me demande ce que je fais.
V : Je reste zen, je lui répond tranquillement : « Je viens d’arriver à l’instant et Fred m’a demandé de récupérer les images de l’appareil ». Il me dit « bouge pas je le fais, c’est galère quand on connait pas le logiciel ».
V : A ce moment lui ne se doute pas que j’avais déjà branché l’appareil auparavant.
V : Il rebranche tout, usb, lance le logiciel, change deux trois paramètres et me dit « bah elle est vide ta carte ! »
C : forcément
V : Mode faux-cul je réponde « ah bon ? », et là entre mon tuteur et demande ce qu’il se passe. L’automaticien lui répète que la carte est vide
V : mon tuteur devient fou et commence à me hurler dessus ! L’automaticien l’arrête, lui met une soufflante lui disant que je n’ai pas touché à l’appareil et que c’est lui qui a tout branché, et lui dit que quand on est nul avec les nouvelles technologies on achète des appareils jetables
V : en cinq minutes ça a fait le tour du bureau, et maintenant mon tuteur passe pour un gros boulet
V : bien fait, je l’aime pas !!

 

 

 

(Lili) Putain, mal de crâne week-end bien arrosé! Mais bon..
(Patt) Mais bon quoi?
(Lili) Ben je me souvenais avoir montré ma poitrine dans ma cuisine à quelqu’un, mais je ne me souviens pas qui..
(Patt) Ha merde..
(Lili) Ouais, mais le pire, c’est qu’une fois au lycé, j’ai quelqu’un qui me dit  » Au fait, jolie poitrine! » Je lui répond donc  » C’était toi alors dans la cuisine?  »
(Patt) Affaire résolue alors!
(Lili) Non, il m’a répondu que lui c’était dans le garage..

 

 

 

Top 20 des clichés du cinema américain

  1. Le système de ventilation de n’importe quel bâtiment est le parfait endroit pour se cacher. Là, personne ne pensera à vous trouver et en plus vous pourrez accéder a toutes les pièces de l’édifice sans aucun problème.
  2. Tu survivras très probablement à toutes les guerres à moins que tu ne commettes la fatale erreur de montrer à quelqu’un la photo de ta bien- aimée qui t’attend sagement à la maison.
  3. Le chef de la police est toujours Noir.
  4. Au moment de payer le taxi, ne regardes jamais dans ton portefeuille pour sortir un billet : prends un billet un au hasard et tends-le : C’est toujours le prix exact.
  5. Pendant une enquête de police il faut forcément passer au moins une fois dans un club de strip-tease.
  6. Un homme visé par 20 hommes a plus de chance de s’en sortir que 20 hommes visés par un seul.
  7. Toutes les bombes sont connectées à un chronomètre à gros affichage rouge, afin que tu puisses savoir exactement quand il est temps de te tirer.
  8. N’importe qui peut facilement faire atterrir un avion, du moment que le type de la tour de contrôle t’explique le mode d’emploi.
  9. La Tour Eiffel est visible depuis toutes les fenêtres de Paris.
  10. Une voiture accidentée finit en général en flammes. Et explose.
  11. Les chiens savent toujours qui est le méchant et aboieront tout naturellement dessus.
  12. Quand ils sont entre eux les étrangers préfèrent se parler en Anglais.
  13. Au lieu de gaspiller des balles, les mégalos préfèrent tuer leur ennemi héréditaire en utilisant une machinerie complexe qui comprend des fusibles, des poulies, des gaz mortels, des lasers et même des requins mangeurs d’hommes, ce qui laissera 20 bonnes minutes au captif pour s’échapper.
  14. Si le méchant est un militaire, c’est un russe
  15. Un détective résout une affaire seulement quand il a été suspendu.
  16. Quand un volcan/tremblement de terre/tempête/requin/monstre sanguinaire menace, il y a toujours un politicien pourrie pour refuser de faire évacuer la ville/station parce qu’on est en pleine saison touristique.
  17. Le dernier méchant du film ne meurt jamais come les autres, par exemple d’une simple balle. Il doit passer dans les pales d’un hélicoptère, se faire arracher la tête par un panneau, tomber d’un immeuble, et autres morts toutes plus violentes les unes que les autres.
  18. Quand un criminel en cavale se refugie dans un bar il se voit toujours aux infos.
  19. Les personnages connaissent tous les numéros par cœurs, jamais besoin de consulter les pages jaunes ou un calepin avant d’appeler sa cousine au 3ème degré.
  20. Quand il y a un code secret à décrypter, il se trouve toujours dans le voisinage un hacker de douze ans qui y arrive en trente secondes.

Top 10 des bonnes raisons d’aller à un mariage, ou pas

  1. C’est la saison qui gâche nos week-ends, qui sucre nos grasses mat’ et qui nous rappellent que nous, on n’est pas prêtes de le trouver celui qui nous épousera: je m’adresse à moi-même ici, je suis sûre que beaucoup d’entre vous l’ont trouvé alors bravo, super hein.
  2. C’est aussi celle qui nous oblige à aller trouver la robe de nos rêves pour être plus belle que la mariée: sans rancune aucune, mais toi, mariée, tu l’as trouvé ta deuxième moitié alors sois sympa, laisse nous être belle histoire d’avoir une chance d’être à ta place un de ces quatre.
  3. Celle où l’on peut faire des rencontres: je persiste à croire que l’on peut trouver chaussure(s) à son pied dans les mariages (– ah oui y’a aussi les chaussures pour aller avec la robe, j’oubliais).
  4. Celle où l’on peut trop boire et dire tout ce que l’on pense vraiment de notre tante insupportable à notre tante insupportable
  5. Celle où l’on peut faire boire en cachette nos neveux/ cousins de 13 ans tout aussi insupportables: jusqu’à ce qu’ils aillent vomir leur diner dans un buisson ou sous une table et arrêtent de nous embêter.
  6. Celle où l’on se retrouve à une table de losers qui se connaissent déjà tous entre eux: et qui gagneraient la palme d’or pour faire si bien abstraction de notre présence.
  7. Celle où l’on raconte 12 fois que oui, ça y est, le bac on l’a eu, y’a 8 ans: mais merci de s’intéresser, ça fait toujours plaisir.
  8. Celle où notre mère nous présente à machin truc en disant : « Tu te rappelles pas ? C’est elle qui changeait tes couches quand tu étais petite. »
  9. C’est aussi celle où l’on va être obligées de danser un rock horrible avec le copain pervers de la famille: « Mais nooooooon, il est juste rigolo, tu exagèèèères ».
  10. Et pour les plus malchanceuses, c’est aussi celle où notre grand-mère essaie de nous caser avec tout ce qui bouge: même les cousins, (« C’est ton cousin éloigné chérie, ça compte pas »).


Rejoins nous sur Facebook !