Let’s have fun! #37

7 Oct , 2011  

lolz : Putain aujourd’hui dans le bus, la chance de ma vie.
lolz : Tu sais c’était le genre de bus bondé où tout le monde est collé les uns contre les autres.
lolz : Bah par inadvertance, ma main heurte l’arrière-train de la jeune femme devant moi.
lolz : Elle se retourne immédiatement et crie presque : « vous pourriez pas mettre votre main ailleurs? »
lolz : Et moi, comme un con, sans réfléchir je lui ai dit « j’voudrais bien, mais j’ose pas /: »
Damien : A mon avis tu vas lui faire des enfants.

Aujourd’hui, je rencontre une de mes anciennes institutrices par hasard. Elle m’a reconnue comme étant « la gamine qui aimait qu’on lui mette du scotch sur la bouche et demandait à être punie ». Mon copain a ajouté que cela n’avait pas changé. VDM

Aujourd’hui, je demande à mon colocataire de passer pour une fois l’aspirateur et la serpillère. J’aurais dû préciser qu’il y avait un ordre. Il a d’abord passé la serpillère pour « garder le plus marrant pour la fin ». VDM

 

Top 10 des traductions des phrases les plus prononcées du mercato par les footeux

  1. « Parti pour rester »(Journaliste): le jeu de mot ultime utilisé a peu près 500 fois par jour pour bien préciser que quelqu’un comme Rothen, sur le départ, restera finalement.
  2. « Dans le football tout est possible » (president et joueur): oui j’ai un contrat de 5 ans et j’adore ce club, mais si je peux me faire des couilles en or à Everton, je me casse.
  3. « Il faut d’abord vendre pour acheter » (président): on est raide tu comprends ? Raide… Alors si on ne refourgue pas l’autre naze qui en a planté trois sur toute la saison dernière et qui nous coute un bras, on repart avec les mêmes.
  4. « Je ne serai pas contre une année de plus » (joueur): voilà maintenant j’ai balancé l’info à tout le monde, si tu sors pas le chèquier je me tire et les supporters sauront que tu ne veux pas garder tes joueurs.
  5. « On n’est pas des bêtes » (joueur): ok je touche 100 000 euros par moi, mais respecte moi, il y a un coeur qui bat derrière l’attaquant de pointe que je suis, alors je n’irai pas en prêt à Metz.
  6. « J’ai besoin d’un nouveau challenge » (joueur): là j’ai 28 ans, et je pars au Quatar. Refaire ma vie. Et celle de mon banquier.
  7. « J’aime ce club et je reste à 200% » (joueur): Je pars. Au revoir.
  8. « Pourquoi cette question ? L’entraineur a évidemment toute ma confiance »(président): je lui laisse quatre matchs. Et j’ai déjà contacté Le Guen. Au cas où.
  9. « Le staff et moi-même sommes d’accord: X est intransférable, c’est clair ? » (président): Si Perez arrive avec un gros chèque on discute. Mais le chèque a intérêt à avoir plusieurs zéro.
  10. « Je suis prêt à aller au clash » (joueur): Je vous préviens, je suis tout colère, je vais bouder pendant un mois si je pars pas. Ensuite je rejouerai et je finirai par embrasser le logo sur le maillot à mon premier but.

Top 10 des perles de la télé réalité, un bonheur simple

  1. C’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire des limaces: John-David, philosophe, Secret Story 2
  2. Je suis têtue comme une moule: Daniela, mollusque, Secret Story 3
  3. Mes cheveux, j’aimerais qu’ils soient tout raides, comme ceux des oiseaux: Kamel, poète animalier, Loft Story 2
  4. J’ai été pompeuse d’essence: Angela, femme libérée, Loft Story 2
  5. Tu les emmerdes avec un grand A: David, maitre Capello, Loft Story 2
  6. Il a eu bonne réponse tout de suite : ça ne m’étonne pas de lui, il a beaucoup de culturisme: Alice, copine d’Angela, Secret Sory 2
  7. C’est pas l’âge qui fait le moine: Elisha, religieuse, Star AC 6
  8. C’est plus compliqué de voir que d’un œil quand on a l’habitude de voir avec les deux: Alain, pas si con, Koh-Lanta 8
  9. C’est utile les agriculteurs, c’est avec leur lait qu’on fait le pain: Sandra, femme engagée, Loft Story 2
  10. C’est dur d’être filmé 7 jours sur 24: Hayder, homme traqué, Secret Story 2
Un homme est devant sa télévision et contrôle le ticket de loto qu’il a joué le matin même.
Ses 6 numéros sortent !!!!!
Fou de joie, il crie par la fenêtre à son épouse qui se trouve à ce moment là de l’autre côté de la route :
« Chérie, viens vite nous avons gagné la cagnotte du loto ! »
La femme saute de joie et traverse la route. Un camion arrive et l’écrase.
Le mari : « Putain, quand une journée est bonne, elle est vraiment bonne !…


Rejoins nous sur Facebook !