Let’s have fun! #130

14 Jan , 2012  

 

 

 

Jujuu : Je m’inquiète pour Marc les gars. Il vient plus sur IRC, il a pas pas twitté depuis deux semaines, pas de statut facebook, rien… Il m’envoie même plus de mail, je lui ai même envoyé des textos, il répond pas… Il est pas sur Gtalk, ni Skype, ni msn…
kamouloux : Mais il habiterait pas juste au dessus de chez toi Marc ?
Jujuu : Si, et alors ?!
kamouloux : …
Jujuu : ah oui, évidemment, j’suis con…
kamouloux : ah bah quand même !
Jujuu : Non, même pas, je capte pas son réseau wifi !
kamouloux : …

 

T: Qu’est-ce t’as fait ?
M: J’étais dans le bus et y a cette fille super canon qui monte toujours
M: J’ai pris la résolution d’aller lui parler cette année !
M: Du coup, je m’avance vers elle, elle était au fond du bus
M: Et au dernier moment, je me dégonfle … et comme je voulais pas passer pour un con qui a traversé tout le bus pour rien, j’ai paniqué et … je suis descendu.
M: Me suis retrouvé dehors, bus suivant dans trente minutes …
T: XD
T: Hey mais t’es incroyable toi quand tu t’y mets !
M: Le pire, c’est que j’avais un partiel ce jour là !

 

 

 

Top 10 des bonnes raisons de s’en cogner comme de l’an 40 de perdre le AAA

  1. Plus personne ne l’a dans le monde, alors à quoi bon ? : même les Américains ne peuvent pas se foutre de notre gueule.
  2. Si on nous emmerde, on vend la bombe atomique: on doit tant que ça de fric? Ok… on va vous payer en argent iranien. C’est ça que vous voulez ?
  3. Il nous restera toujours l’andouillette Quintuple A : le reste n’est que poésie
  4. C’est une victoire de plus pour Sarkozy : histoire de finir en beauté un quinquennat de winner. Nadine Morano devrait rapidement mettre ça sur le dos des 35h et des septennats de Mitterrand.
  5. Il nous reste encore deux A : si certaines personnes vivent avec un rein, deux A, c’est plus qu’il n’en faut.
  6. On empruntera à Liliane Bettencourt : et à son age, on ne lit plus La Tribune, si on est discret, elle augmentera pas ses taux d’intérêt. Elle oubliera même qu’elle nous a prêté du fric.
  7. On va dégrader la note des agences de notation : « Allez… Standard&Poors, Zéro! Nul! Sale!... » Il faut pas nous chercher. D’autant qu’il y a encore deux ans, on ne savait pas ce que c’était une agence de notation. Alors que maintenant, on sait que c’est une belle brochette de salopards.
  8. On est toujours au Conseil de Sécurité de l’ONU : on est encore les patrons. Et les pays qui font les malins, comme les Scandinaves et l’Allemagne, ils n’y sont pas.
  9. L’important c’est l’Alsace et la Lorraine : et là, qu’ils y viennent l’Europe, on les attend.
  10. On se rattrapera sur le bulletin du prochain trimestre : on a vérifié, même avec des notes lamentables, c’est pas possible de redoubler..