Les coulisses hilarantes du featuring d’Ol’ Dirty Bastard sur Fantasy de Mariah Carey

30 Avr , 2017  

Cory Rooney (A&R à l’époque) raconte:

J’ai contacté ODB et il voulait 15.000 dollars pour rapper sur la chanson. A l’époque, c’était beaucoup d’argent, mais c’était peu pour le budget de Mariah Carey, donc il n’y avait aucun problème. Il a finit par arriver, trois heures en retard, il était 22h30. Il avait bu, et il était au téléphone quand il est arrivé. Irrité, criant à une meuf qu’il allait la tuer, qu’il allait lui foutre un coup de pied au cul, et ensuite il murmurait: ‘Je t’aime’. Et ensuite il continuait à crier. Ca a duré une heure. Il nous a dit: ‘Yo, désolé, cette pute me rend dingue. J’ai besoin de Moet et de Newports avant de faire la chanson. J’ai dit: ‘Il est minuit 30 maintenant fréro, je ne sais pas d’où on va faire venir du Moet. Il a commencé à crier sur les assistants, il les a appelé les diables blancs, il disait: ‘Vous les diables blancs, vous voulez que les blacks n’aient rien du tout.’ Ils sont sortis une heure et le seul truc qu’ils ont pu trouver était de l’Heinekens. Il était tellement dégoutté qu’il a jeté une bouteille au sol. Ensuite, Ol Dirty Bastard s’est endormi 3 fois pendant qu’il faisait son couplet. Il trouvait une phrase, et s’endormait.

Mariah et le boss de Sony nous ont appelé et voulaient entendre le morceau et ils ont kiffé. Mais ils ont eu une idée géniale, ils voulaient qu’ODB reviennent en studio et au lieu de juste dire ‘New York is in the house’, ils voulaient qu’il fasse une ligne pour chaque ville. Evidemment ODB voulait à nouveau 15.000 dollars. Il est revenu en studio, un peu plus tendre mais super fatigué. Il était assis en train de chercher de la nourriture entre ses dents, il a sorti de sa bouche un morceau de nourriture tellement gros que ca faisait peur. J’étais genre: ‘Combien de temps t’avais ce morceau dans ta bouche?’ Genre c’était incroyable. Ensuite il s’est endormi sur le divan, il a enlevé une chaussure, ses pieds sentaient tellement mauvais qu’on a du quitter la pièce et le laisser dormir. Finalement on a réussi à faire l’autre partie et je pensais que l’histoire allait être terminée.

Une semaine plus tard, il était temps de tourner la vidéo. On l’a contacté et il voulait encore 15.000 dollars. Aucun problème. On a envoyé une voiture chez lui et il a bu tout ce qu’il y avait de froid dans la limousine. Quand il est arrivé je lui ai demandé si il avait besoin que le styliste lui achètent des vêtements et il a dit: ‘Non, c’est Hip-Hop, je vais juste porter un jeans et des Timbs’. Je l’ai laissé dans le mobile home et plus tard je suis venu lui dire qu’on était prêt pour faire une scène. Il a dit: ‘Je n’ai pas de vêtements, comment tu veux que je fasse une vidéo si je n’ai rien à me mettre?’ J’ai commencé à lui crier dessus. Le boss de Sony nous a dit de payer avec sa carte de crédit. ODB a disparu pendant un moment, et on l’a retrouvé à un magasin essayant d’acheter une valise Louis Vuitton. Il a dit: ‘Je vais l’utiliser pour une scène. Il est revenu sur le tournage avec des sacs de vêtements Tommy Hilfiger et des Timberlands.

C’était enfin le moment pour lui de faire sa scène, et je vous jure, il a juste mit une paire de jeans et des Timbs et a dit: ‘Je ne vais pas porter de t-shirt, je n’ai pas besoin de vêtements’. Je voulais le tuer. C’était un jour désastreux, donc la vidéo a été un miracle, un vrai miracle. »

30

 

(Article du 14 avril 2016)

 


Rejoins nous sur Facebook !