macklemore

Le texte de Macklemore après la victoire de Donald Trump

9 Nov , 2016  

Je suis déçu, choqué et secoué par ce qu’il s’est passé ce soir. J’étais devant la télé avec ma famille et mes proches, prêt à célébrer l’histoire. Ma fille portait sa petite robe bleue. J’étais prêt à ouvrir le Martinelli et la tenir, regardant Hillary Clinton devenir la première femme présidente des Etats Unis d’Amérique. Mais… ça ne s’est pas passé. J’ai eu mal au ventre, paralysé par l’anxiété pendant que les résultats des sondages tombaient. Après des heures pendant lesquelles mon estomac s’est noué, c’était finit. J’ai éteint la télé, prit ma fille et l’ai emmené au lit.

Mais maintenant, tandis que je suis allongé à coté d’elle pendant qu’elle dort, je me rappel. Je me rappel de ce que je contrôle et de ce que je ne contrôle pas. Je n’ai pas le contrôle sur le fait que Donald Trump devienne président. Ca a été décidé. Mais ce que je contrôle c’est ce que je vais faire à partir de maintenant.

Je vais apprendre à ma famille à aimer tous les gens, peu importe la couleur de leur peau, sexe, croyance religieuse, orientation sexuelle ou l’endroit de leur naissance que leur certificat indique. Je lui apprendrai à quel point c’est important d’être une avocate pour l’humanité. Pas juste pour la partie de l’humanité qui lui apporte quelque chose. Je veux lui apprendre la communication non violente. Que face à la haine nous devons nous aimer l’un l’autre encore plus fort. Ne pas abandonner. Ne pas être décourager ou sentir que notre progrès du passé est voué à l’échec. Continuer à se battre pour nous tous, encore plus important pour ceux qui ont été le plus affecté par l’oppression. Je lui apprendrai que lorsqu’elle est silencieuse pendant des moments d’injustice, elle s’assied à coté de l’oppresseur. Je lui apprendrai que les murs divisent les gens, et qu’ils ne peuvent pas nous rapprocher. Et que juste parce que quelqu’un tient la position la plus puissante dans le monde, ne fait pas de cette personne là quelqu’un de bien, juste ou équitable.

Donald Trump n’élève pas ma fille. Je le fais. Je peux l’encourager et la former pour qu’elle devienne ce qu’elle a envie d’être. Lui enseigner que sa voix et ses actions peuvent changer le monde. Lui apprendre qu’elle peut faire tout ce qu’un homme peut faire. Et un jour, devenir même présidente des Etats Unis d’Amérique. J’ai du travail à faire. Ca commence maintenant. Et ce travail est la seule chose qui m’apporte du réconfort en ce moment.

macklemoregirl