jayzlance

Le jour où Jay-Z risquait 15 ans de prison et où sa carrière a failli prendre fin

4 Août , 2016  

Le 28 décembre 1999, Vol 3… Life And Times Of S. Carter sort, mais il avait déjà été piraté un mois plus tôt, ce qui rendait Jay-Z furieux. Il était très stressé, parano et voulait à tout prix trouver un coupable. Il allait dans les bureaux de Def Jam mais ne savait pas qui blâmer. Il y avait juste un nom qui revenait de temps en temps: Lance ‘Un’ Rivera, le CEO et co-fondateur de Untertainement avec Biggie.

 

Nous sommes le 2 décembre 1999, Jay-Z organise une soirée au Irving Plaza pour la sortie de l’album et en interprète quelques chansons. Dame Dash, également furieux que l’album soit déjà disponible, avait profité de cette soirée pour gueuler dans le micro: ‘fuck les bootleggers’.

 

Après, ils sont allés au Kit Kat Club, où Q-Tip organisait une soirée pour fêter son album Amplified sorti deux jours plus tôt. Jay-Z a vu Lance Rivera et est allé lui parler, la discussion s’est animée et Lance, mécontent, a gueulé sur Jay-Z qui a commencé à partir avant de revenir:

« Avant que je réalise ce que je faisais, je suis retourné vers lui, mais cette fois j’étais aveuglé par la colère. La chose dont je me suis souvenu après, c’est que tout le monde se battait dans le Club. »

Lance Rivera, lui, s’est fait poignarder à son épaule et à son abdomen et été admit à l’hopital Saint Vincent de New York. Même si ça n’a jamais été révélé publiquement, on pense qu’il a accusé Jay-Z de l’avoir poignardé.

 

 

Jay-Z s’est rendu à la police où il a été arrêté pour agression au second degré et libéré après payement d’une caution de 50.000 dollars. Il risquait alors 15 ans de prison et, clamant son innocence, voulait se défendre face au tribunal sans accepter de deal.

 

Tout a changé avec un autre incident qui s’est déroulé le 27 décembre 1999 impliquant Puff Daddy et Shyne pour lequel ce dernier passera 10 ans en prison. Lors de ce procès, il y a eu une énorme médiatisation de l’affaire (faisant même passer un autre procès pour terrorisme qui se déroulait à un quartier de là comme un fait divers) et la défense a tenté d’utiliser cette médiatisation pour afficher Puff Daddy comme coupable. Et c’est cet événement qui a fait changer d’avis Jay-Z d’aller devant le tribunal, car il craignait que la défense qui, ayant rater le coup avec Puff, utilise à nouveau cette médiatisation d’une manière plus agressive contre Jay afin de faire de lui le coupable.

Il a donc préféré passer un marché et a accepté une mise à l’épreuve de trois ans.

Sans ce volte face, la carrière de Jay-Z aurait peut-être été terminée et on n’aurait jamais eu The Blueprint 1 ni The Black Album…

jay-z-mug-shots-trial

Une autre version de l’agression supposée de Lance Rivera par Jay-Z nous vient de Cam’ron qui dit que Jay voulait se faire Charli Baltimore, l’ex de Biggie. Et Lance qui était également le meilleur ami de Notorious a essayé de freiner les ardeurs de Jay, ce qui aurait déclenché leur échange musclé.

 

,