Minya Oh (Shortie) est la rédactrice du magazine The Source qui a décerné les 5 mics à l’album de Nas. Elle explique qu’elle avait essayé de trouver une raison, n’importe quelle raison, pour ne pas lui décerner la note parfaite mais n’arrivait pas à dégoter quelque chose qu’elle n’aimait pas et était confiante que Nas avait créé un classique:

« Tout ce que j’ai essayé d’analyser, je n’arrivais pas à échapper au fait que ne pouvais pas trouver quoi que ce soit de mauvais. »

 

Ensuite elle a du convaincre les éditeurs du magazine de l’autoriser à lui décerner la note ultime. Parmi eux, Reginald Dennis, ancien éditeur et co-fondateur de The Source, se remémore le choix délicat de donner la note parfaite à un album:

« Récompenser des albums avec la distinction 5 mics – le statut classique – a toujours été, à certains niveaux, troublant pour moi. Je veux dire, on ne dit pas seulement qu’un morceau particulier de musique est supérieur à tout ce qui sort sur le moment, mais qu’il sera aussi meilleur que la plupart des albums qui sortiront dans le futur. J’ai seulement autorisé une fois qu’il y ait un 5/5 et c’était pour Illmatic de Nas. C’était la seule fois que j’ai brisé la règle du ‘pas de 5/5’. J’avais dit à Jon (Jon Shecter, co-fondateur de The Source) qu’on bossera beaucoup sur la review de l’album pour en être certain. Mais chaque jour, Jon me disait: ‘Yo, cet album c’est 5 mics, sérieusement Reg, 5 mics! »

IFWT_nas_source494

 

Faites tourner !