KendrickLamar-Section80top

Kendrick Lamar – Section 80 (review – 78%) – 2011

2 Juil , 2016  

Très bon album de Kendrick Lamar niveau textes même si c’est moins costaud que les deux suivants. Pour l’ambiance musicale comme d’hab je m’y fait pas même si j’ai adoré Ronald Reagan Era, The Spiteful Chant et biensur HiiPower.

 

KendrickLamar-Section80

Fuck Your Ethnicity

Fire burning inside my eyes, this the music that saved my life
Y’all be calling it hip-hop, I be calling it hypnotize
Yeah, hypnotize, trapped my body but freed my mind

 

Hol’ Up

Kendrick rencontre une hotesse de l’air attirante avec laquelle il commence à flirter et finit par coucher avec dans l’avion.

 

ADHD

Kendrick rencontre une meuf qui est sous drogue.

 

No Makeup (Her Vice)

Kendrick rencontre une prostituée du nom de Keisha et il est déçu qu’elle mette autant de maquillage et ne dévoile pas sa vraie beauté.

You ’bout to blow your cover when you cover up
Don’t you know your imperfections is a wonderful blessing
From heaven, is where you got it from

A la fin du son, Keisha dit qu’une des raisons pour lesquelles elle se maquille est qu’elle a un oeil au beurre noire, le couplet s’arrête à ce moment là et nous envoie à la chanson Keisha’s Song.

 

Tammy’s Song (Her Evils)

Après avoir présenté Keisha, Kendrick fait entrer Tammy dans l’histoire et les montre toutes les deux comme étant dans des relations solides avec leurs mecs. Mais plus la chanson avance et plus on remarque que leurs mecs sont infidèles, du coup elles se tapent d’autres mecs mais elles finissent par en voir marre et… baisent entre elles.

 

Keisha’s Song (Her Pain)

Kendrick raconte le quotidien de Keisha. Il a écrit cette chanson pour montrer à sa petite soeur (et aux filles en général) qu’il ne faut jamais devenir prostituée.
Dans son histoire, Keisha est devenue prostituée après s’être fait touchée par le copain de sa mère lorsqu’elle avait 9 ans.

In her heart she hate it there, but in her mind she made it where
Nothing really matters, so she hit the back seat
Rosa Parks never a factor when she making ends meet

Her anatomy is God’s temple
And it’s quite simple, her castle is ’bout to be destroyed

 

Ronald Reagan Era (His Evils)

Kendrick décrit le Compton des années 80.

 

The Spiteful Chant

Everybody heard that I fuck with Dre
And they wanna tell me, I made it
Nigga I ain’t made shit, if he gave me a handout
I’mma take his wrist and break it

 

Rigamortis

Grosse perf lyricale de Kendrick.

And don’t be forging all my signatures, my listeners reply
And tell me that you biting style, you got a hell of an appetite

 

Kush & Corinthians (His Pain)

That’s all I see in my life and they tell me to make it right
But I’m right on the edge of Everest and I might jump tonight

 

Tracklist:

No. Title Producer(s) Length
1. « Fuck Your Ethnicity » THC 3:44
2. « Hol’ Up » Sounwave (of Digi+Phonics) 2:53
3. « A.D.H.D » Sounwave 3:35
4. « No Make-Up (Her Vice) » (featuring Colin Munroe) Sounwave 3:55
5. « Tammy’s Song (Her Evils) » THC 2:41
6. « Chapter Six » Tommy Black 2:41
7. « Ronald Reagan Era » Tae Beast (of Digi+Phonics) 3:36
8. « Poe Mans Dreams (His Vice) » (featuring GLC) Willie B (of Digi+Phonics) 4:21
9. « The Spiteful Chant » (featuring Schoolboy Q)
  • Sounwave
  • Dave Free (of Digi+Phonics)
5:20
10. « Chapter Ten » THC 1:15
11. « Keisha’s Song (Her Pain) » (featuring Ashtrobot) Tae Beast 3:47
12. « Rigamortus »
  • Willie B
  • Sounwave (co.)
2:48
13. « Kush & Corinthians (His Pain) » (featuring BJ the Chicago Kid) Wyldfyer 5:04
14. « Blow My High (Members Only) » Tommy Black 3:35
15. « Ab-Soul’s Outro » (featuring Ab-Soul) Terrace Martin 5:50
16. « HiiiPoWeR » J. Cole 4:39

 

Hit:

HiiPower (81,31)

 

A écouter:

No Makeup (Her Vice) (79,37)

Keisha’s Song (78,91)

Ronald Reagan Era (His Evils) (78,14)

The Spiteful Chant (78,12)

Kush & Corinthians (His Pain) (76,89)

Poe Man’s Dream (His Vice) (76,21)

 

Détail des notes:

KendrickLamar-Section80notes

Les mots les plus utilisés:

kendricklamar-section80words

Système de notation d’albums

,