Kendrick Lamar pensait déjà à Damn depuis To Pimp A Butterfly

19 Avr , 2017  

A travers l’explication de l’élaboration du son Loyalty, Terrace Martin a révélé que Kendrick Lamar savait déjà ce qu’il voulait faire sur son nouvel album depuis 2 ans et demi voir 3 ans.

« Kendrick est venu me parler de ce projet particulier lorsqu’on était à la moitié de To Pimp A Butterfly. Parce qu’on disait déjà: ‘Yo, tu sais qu’on essaie de faire ce qu’on n’a pas fait avant.’ Donc on savait qu’avec ce qu’on faisait sur Butterfly, musicalement et en utilisant des influences de différents genres de musique anciennes, on allait faire le contraire sur l’album d’après. »

 

Quant à LoyaltyTerrace révèle que Kendrick Lamar voulait Rihanna dessus dès qu’il a entendu l’instru.

« Loyalty s’est faite parce que je travaillais avec Rapsody et 9th Wonder. 9th Wonder a un producteur qui s’appelle Khrysis et qui m’avait envoyé un son. C’était un sample de Bruno Mars de 24k Magic. J’ai dit:  ‘Whoa, c’est dingue. Je veux le réécouter, le mettre à l’envers, le changer, rajouter une troisième harmonie, faire toutes ces choses, mais le faire tout de même sonner comme le sample, mais avec un bord différent.’ J’ai retourné le sample, l’ai préparé, et j’ai appelé Sounwave. A partir de là, moi, Sounwave et DJ Dahi sommes allés en studio et avons commencé à mettre des drums sur cet enculé de son. A ce moment là, je le jure sur ma maman, Kendrick a dit: ‘Je vais mettre Rihanna dessus’. Dès CE jour là. Dès qu’il a entendu les drums, il m’a regardé et m’a dit: ‘A l’aise, je vais mettre Rihanna sur ce son.’ « 

 

,