Kendrick Lamar, Kanye West, Havoc, Black Thought, A$ap Rocky et d’autres parlent d’Illmatic

5 Juil , 2017  

Kendrick Lamar

« On partage en quelque sorte une histoire similaire rien qu’en venant d’une communauté et de ne pas être avalé par ce qui nous entoure. Il vient des quartiers, je suis de Compton. Je suis sur qu’il a traversé beaucoup d’épreuves. Tu entends dans ma musique ce que j’ai traversé et rien que d’être capable d’élever ton esprit un peu plus au travers de l’écriture est plus importante qu’une chanson. Je n’y serais pas arrivé si Illmatic n’était pas sorti. Je ne dis pas que je suis comme Nas ou comme Jay-Z, je veux être Kendrick Lamar, mais rien que de savoir que je suis dans le même avion que lui quand on regarde les sujets de mes chansons et de ce qu’il parle et de ce qu’il a fait dans sa carrière, ça me rend un peu plus confiant dans ce que je fais. »

 

Kanye West

« Quand Nas est arrivé, il n’y avait pas de plus grand rappeur dans le monde que Nas. Le flow, Illmatic, ça a changé tout le rap game. Nas est le seul emcee de ma génération – ou peut-être Rakim mais c’était de la génération avant moi  – mais Nas pour ma génération était l’emcee le plus respecté dans chaque genre de rap. Il pouvait faire une chanson avec Puffy ou le Wu-Tang. »

 

Havoc

« On avait pour habitude de toujours écouter Illmatic en trainant avec Nas dans Queensbridge. Ce qui est drôle est qu’il était humble. J’écoutais l’album et les chansons étaient tellement dingues, ça te donnait envie de pleurer. Lui était juste calme, genre: ‘Tu kiff?’ On l’écoutait morceau par morceau, donc lorsqu’il est sorti, je n’étais pas surpris par les réactions de tout le monde. Tout le monde devenait dingue. Tu ne pouvais pas marcher dans le ghetto sans entendre Illmatic. C’était dans ton cerveau. »

 

Black Thought

« J’avais une copie advance d’Illmatic, donc je l’écoutais à l’Howard University et je tremblais un peu. Je savais que ça allait changer le rap game. »

 

A$ap Rocky

« Illmatic déchirait… Les jeux de mots sur cet album aussi. »

 

Danny Brown

« J’étais en 7th grade (5ème). Je pense que c’était le premier album que j’ai eu. Je pouvais fermer mes yeux et tout visualiser. Je me rappel du premier jour où je l’ai eu, j’allais dans ma chambre l’écoutant en entier. J’étais juste un gosse de Detroit et je sentais que j’étais au milieu de Queensbridge. Je n’avais jamais entendu une musique que je pouvais voir. C’était la première fois que j’ai vu la musique: ce qu’il disait, la façon dont il le disait, la façon dont c’était présenté. » C’est son deuxième album préféré de tous les temps.

 

No Malice

« Illmatic a capturé tout l’état d’esprit de New York pour moi. Ca a touché à tout ce que je connaissais de New York. L’album avait 10 chansons, elles étaient toutes parfaites. Moi et mes potes avons des bons souvenirs de rouler en voiture en écoutant ça, trainant, fumant. Ca incorporait tout ce qui était bon avec le Hip-Hop. Ce CD n’a jamais quitté mon lecteur de cassettes. »

 

Fashawn

« Nas a été une grande inspiration pour moi. Si il n’y avait pas eu d’albums comme Illmatic je n’aurais pas su à quoi un premier album d’un artiste devait ressembler. »

 

Childish Gambino

« Illmatic de Nas est un gros album maintenant parce que les beats étaient les plus dingues, ses textes étaient LES textes. Il a raconté une histoire… Illmatic n’est pas une Bible, tu entends qu’il a fait des erreurs, il dit des mauvaises choses qu’il a faite mais tout est vrai. »

 

Stalley

« Quand j’ai mis Illmatic dans le lecteur je l’ai écouté du début à la fin et ça a vraiment changé ma vie et ça a vraiment changé la façon dont je regardais et écoutais le Hip-Hop. »

 

(Article du 16 juillet 2015)

 

, , , , ,