Le documentaire Surviving R. Kelly n’en finit plus de faire des vagues. La dernière victime en date: Kendrick Lamar, pour avoir exigé que Spotify réintègre la musique du chanteur r&b dans leurs playlists de leur plateforme de streaming qu’ils avaient enlevé en mai dernier. Pour rappel, Spotify avait décidé d’exclure les chansons de R. Kelly et de XXXTentacion de leurs playlists afin de s’opposer aux artistes qui violentaient les femmes (ou adolescentes). Kendrick Lamar les avait alors menacés de retirer sa propre musique de leur plateforme si ils ne les réintégraient pas, ce que Spotify fit, par pression.
C’est donc ce qui est reproché au rappeur de Compton depuis plusieurs jours qui se voit accusé par des internautes d’avoir ainsi soutenu R Kelly:

Je continue à penser à Kendrick Lamar qui avait activement fait campagne (et avait réussi) pour remettre R Kelly et XXXTentacles sur Spotify en réponse au mouvement #MuteRKelly. Il y a les silences complices (dédicace à Questlove (NDLR: il avait refusé de témoigner contre R Kelly)) et il y a les soutiens actifs.

Souvenez vous lorsque Spotify a essayé d’arrêter de promouvoir la musique d’R Kelly et votre gars Kendrick Lamar a menacé de retirer complètement sa musique de la plateforme.

Les rois du conscient Kendrick et J Cole ont soutenu des gens comme XXX, 69, Kodak et R Kelly pendant longtemps, parlons-en et demandons nous pourquoi?

Kendrick Lamar, tu avais élevé la voix pour soutenir R Kelly mais t’es bien silencieux maintenant. Parle, on ne t’entend pas.

Kendrick Lamar a fait un énorme tapage sur Spotify qui a essayé d’arrêter les streams de R Kelly. Donc… il y a ça.

Heureusement pour lui, Kendrick peut compter sur d’autres commentaires le défendant, comme celui ci:

Je pense personnellement que Kendrick l’a fait car beaucoup d’artistes censurés sont en fait noirs. Et que ça peut finir par devenir problématique. Je ne pense pas que Kendrick pensait à si oui ou non R Kelly était un violeur.

Faites tourner !