Joe Budden – Mood Muzik 2 (review – 80%) – 2006

1 Jan , 2016  

JoeBudden-MoodMuzik2

Très bonne mixtape de Joe Budden très solide au mic tout au long de la tape. Les thèmes sont variés pour la plupart et les prods passent, mentions spéciales à la tuerie Dumb Out et au dramatique Three Sides To A Story.

 

If I Die Tomorrow

Titre assez explicite. C’est un peu les dernières paroles de Joe Budden au cas où il mourrait.

 

Young Niggaz

Il parle de son enfance et de ses fréquentations qui l’ont ammenés à être un criminel. Mais il a changé de mentalité après être sorti de prison et après la naissance de son fils.

 

Dumb Out

Longue déclaration de Joe Budden qui s’en prend à l’industrie du Hip-Hop.

See I’m jogging, other niggas legs starts wobbling, when opportunities start knockin

Don’t ask me how I’m doin, I been better
Stuck in cold February, with a thin sweater

 

Dans ce passage, il dit qu’aucun nom ne devrait être mentionné avec le sien hormis les rappeurs suivants mais à des moments bien spécifiques de leurs carrières.

Il rend ainsi hommage aux rappeurs lorsqu’ils étaient à leur meilleur niveau, tout en lançant des piques subliminales à certains de ces mêmes rappeurs, sous entendant que depuis ils ne sont plus aussi bon:

No names should be mentioned but mine
Unless you talking Big Pun in his prime
Maybe ’96 Jay, before Dame was throwing money around
Or 2pac without Humpty around
Or 50 before Em, Nas talking like a gun in his song
Cam’ron during Children Of The Corn
Beans before the cops came through and try to grill ’em
I’m talking ’95, Big L before they killed ’em
Em before 8 Mile, Shyne before the jail shit
Canibus, no album out before the L shit
Talking bout Kiss, DMX when he was fuckin’ wit coke
Or « Cuban Linx, » Raekwon and Ghost
I do it all, who blending so well in the game
Talking Fab, back when he was still spelling his name (mang)
On my Diddy shit, Memphis Grizzly shit
Like back in the day when Clue swiped all of Biggie’s shit
Rappers don’t need trouble with I
Unless it’s Ras Kass before the D.W.I
Or Talib with Mos, Common before « Be »
If they any less common, don’t put ’em before me

 

Three Sides To A Story

Sans doute une des chansons Hip-Hop les plus dramatiques.
Elle est divisiée en quatre couplets, pour le trois premiers Joe Budden parle d’un personnage à la première personne, dans le dernier il parle en tant que narrateur.

Dans le premier il parle de Derrick, un ancien dealer qui a été en prison pour avoir tué. Après avoir été libéré il essaie de se remettre dans le droit chemin mais c’est très difficile car personne ne veut l’embaucher à cause de son passé.
Il parle de sa mère qui sort avec un gars qui ne participe pas aux frais de ménage et de sa petite soeur de 9 ans. Vu qu’il n’a pas moyen de travailler et qu’il doit prendre soin de sa mère et de sa soeur il recommence à dealer mais se fait pincer et retourne en prison.
Dans le deuxième couplet il parle de Sally, 16 ans, elle dit que son père est mort, que sa mère s’est remariée à un gars qui s’appelle Beau et qu’elle a un frère mais il est en prison. Elle raconte se faire violer et battre par Beau depuis des années mais elle ne dit rien, garde tout pour elle. Elle va voir son frère en prison, il voit qu’elle n’est pas bien mais elle ne veut rien lui dire sur ce qu’il se passe. Elle sait que Beau a appelé les flics pour le faire arrêter mais ne veut pas lui dire non plus. Elle est enceinte de Beau et elle sait que c’est le sien parce qu’elle a couché avec personne d’autre.
Même si Joe Budden ne le dit pas vraiment, on comprend que les 2 histoires sont liées et que le gars du premier couplet est le frère de l’ado du deuxième, il y a juste une différence de 7 ans entre les couplets.
Dans le troisième couplet il parle à la place de Beau. Il dit qu’il est avec une meuf qui s’appelle Pam. Avant il avait un jeune fils mais il s’est fait tuer… par le fils de Pam (Derrick, le premier couplet). Il s’est donc mis avec sa mère et viole sa soeur pour se venger de Derrick. On apprend aussi que c’est lui qui a tué leur père, mais leur famille ne le savait pas.
Derrick se fait libérer de prison et est sur le chemin de la maison, Beau l’attend avec un flingue car Derrick veut le butter parce qu’il sait qu’il a violé sa soeur et tué son père.

Dans le quatrième et dernier couplet, Budden raconte le moment où Derrick et Beau se retrouvent, ils se tirent dessus, les flics arrivent, Sally est au milieu des tirs et elle se fait finallement mortellement touchée par un ricochet d’une balle de flic.
Mais Budden dit que ce n’est pas les flingues qui ont tué Sally, c’est les crétins de négros qui étaient avec elle.
En conclusion il se demande quand est-ce que les gens vont apprendre à se respecter et à bien se traiter les uns les autres, car on est tous liés.

 

Tracklist:

No. Title Producer(s) Length
1. « Intro » DJ On Point 1:41
2. « Are You In That Mood Yet? » Mark Batson 3:33
3. « Old School Mouse » Ron Browz 4:20
4. « Killa BH Skit Part 1 » DJ On Point 1:34
5. « 6 Minutes Of Death » (featuring Jae Millz and Stack Bundles) NeoDa Matrix 6:53
6. « So Serious » C4 2:46
7. « Get It Poppin' » Soul Diggers 2:42
8. « The Future » Dub B 4:47
9. « If I Die Tomorrow » E-Zo 6:07
10. « Young Niggaz » Ron Browz 3:47
11. « Phone Sex » (Interlude) Joe Budden 1:09
12. « World Takeover » C4 3:44
13. « Dumb Out » The Architechs 7:46
14. « Killa BH Skit Part 2 » 1:11
15. « Ghetto America » (Snippet) C4 1:06
16. « What’s Up » (featuring Newz and A-Team) Cosere 4:12
17. « 40 Licks » Nelly Nel 3:36
18. « For A Reason » Boola 4:39
19. « Three Sides To A Story » Scott Storch 7:32
20. « Stained » Scram Jones 4:11

 

Classique:

Three Sides To A Story (89,52)

 

Hits:

Dumb Out (82,61)

The Future (81,58)

 

A écouter:

Are You In The Mood Yet (78,66)

For A Reason (78,41)

World Takeover (77,95)

Stained (76,50)

If I Die Tomorrow (76,06)

Young Niggas (75,93)

40 Licks (75,37)

 

 

Meilleur thème: Three Sides To A Story

Meilleure instru: Dumb Out

 


Détail des notes:

JoeBudden-MoodMuzik2notes


Les mots les plus utilisés:

JoeBudden-MoodMuzik2words

Système de notation d’albums