Jada Pinkett se confie sur sa douleur après la mort de Tupac

19 Mai , 2018  

Dans le nouvel épisode de Red Table Talk, Jada Pinkett Smith se remémore l’impact du décès de Tupac avec sa fille et sa mère.

 

Jada Pinkett Smith: J’ai rencontré Tupac à l’école des arts de Baltimore Et on a eu une connexion instinctive, on est devenus des amis proches très rapidement, on était pratiquement inséparables dès le jour où on s’est rencontrés.
Quand j’ai entendu que Pac était décédé, j’étais à New York et j’étais censée prendre un vol pour aller le voir. Je me rappel que mes genoux ont cédé et Will a du me rattraper, j’étais en état de choc.
J’ai perdu énormément de gens, il y a eu tellement de mes amis proches qui sont partis, ils n’ont pas vécu 30 ans, ils n’ont pas vécu 25 ans. Beaucoup de personnes parlent de ma relation avec Pac et ils essaient d’imaginer, ça a été une perte immense dans ma vie parce qu’il était une des personnes dont j’attendais qu’elles soient là. Ma déception est plus de la colère parce que j’ai le sentiment qu’il m’a quitté et je sais que ce n’est pas vrai et c’est une façon très égoïste d’y penser mais je pensais vraiment qu’il allait être là sur le long terme. Et donc quand j’y pense, je continue à vraiment être fâchée, je suis fâchée après Dieu, je suis fâchée après lui, je suis fâchée après tout le monde.

Adrienne: Et surtout de savoir que ça s’est passé au moment où sa vie était en train de changer et donc il n’a pas eu la chance d’être tout ce qu’il aurait voulu être.

Jada Pinkett Smith: C’est vrai, mais il a joué son rôle dans… Il a fait ce qu’il était censé faire.

Willow Smith: Dans l’esprit des générations qui sont arrivées par la suite, c’est un Dieu.

Jada Pinkett Smith: Ouais, encore à ce jour, beaucoup de générations c’est une icone et donc c’est ce qu’il était censé faire.

 

A partir de 6’50 » sur la vidéo.

 

Faites tourner !

,