La relation entre Kanye West et Drake qui était déjà tendue depuis plusieurs années s’est encore plus désagrégée cette nuit après toute une série de tweets de Kanye et une conversation au téléphone dans laquelle le rappeur de Toronto l’aurait menacé.

On se rappelle du beef entre Pusha T et Drake plus tôt cette année où le membre des Clipse avait mentionné le prénom (et l’existence !!) du fils de Drake qui a l’époque, pensait que c’était Kanye qui avait vendu la mèche (on a appris il y a quelques semaines que c’était son propre producteur Noah « 40 » Shebib qui avait fait fuiter l’info). Depuis, Drake refusait toute conversation avec Kanye qui lui, tentait d’établir un contact afin d’arranger la situation.

Et c’est sur le coup de 21h53 hier soir, que tout a évolué: Kanye West tweet une demande de Drake d’autoriser le sample utilisé sur Say What’s Real de la mixtape So Far Gone et mentionne « Ca montre que tout ça est plus faux que le catch » – sous entendant: On est censé être en beef, mais le gars veut que je lui file une autorisation.

S’en suit une tirade dont seul Kanye a le secret avec notamment une bombe lâchée au sujet du concert de Pusha T à Toronto où Drake aurait payé des gars pour l’agresser sur scène, en voici la traduction:

 

« J’ai toujours besoin que tu t’excuses pour avoir mentionné les 350s et avoir essayé d’enlever la nourriture de la bouche des enfants de ton idole »

« J’essaie de te rencontrer depuis 6 mois frère. Tu me clashes en scred sur le son de Trav et tu sms Kris lui demandant comment va la famille »

« Je t’avais promis que je n’allais pas parler de ton fils à Pusha »

« Je t’apprécie frère mais ne joue pas avec moi. T’es trop proche pour jouer avec tous ces jeux d’industrie »

« Je n’essayerai jamais de te faire du mal, je n’ai jamais entendu aucun de tes diss, ce n’est pas mon style de faire un diss »

« Il ne s’agit pas de qui peut payer quelqu’un pour faire quelque chose à quelqu’un. C’est d’homme à homme frère. Ca me dérange depuis tellement longtemps »

« Acheter les deux premières rangées au concert de Pusha m’a chauffé frère »

« Arrête ça tout de suite frère. Il y a des gens qui sont blessés à cause de tout ça, et pour quoi? »

 

Et enfin, sur le coup de 22h18:

« Drake a enfin appelé »

« Mission accomplie »

« Ha oui au fait… j’ai pas autorisé le sample »

 

Le message suivant est envoyé à 22h53:

« Drake a appelé pour essayer de me menacer »

« J’ai une famille et des enfants. 69 est en prison et XXX est mort. Le gosse qui est monté sur scène est à l’hôpital »

« Tout le monde connait quelqu’un »

« Il se ballade comme si il était Tupac »

« Le gosse qu’il a payé pour attaquer Pusha sur scène est dans un état critique »

« Depuis la ligne sur la piscine il essaye de se moquer de moi »

« Donc Drake, si quoi que ce soit m’arrive à moi ou à quelqu’un de ma famille, tu es le premier suspect, donc arrête avec ton discours musclé »

« Il envoie des messages à des gens que je connais genre tout va bien, mais ne veut pas prendre le temps de s’asseoir et de discuter avec moi »

« Quand Cudi était à l’hôpital il envoyait des piques »

« Quand je traverse des périodes difficiles il m’attaque et je suis son idole »

« Je suis le gars avec un polo rose qui a pavé le chemin pour lui »

« Maintenant il est tellement street »

« Ne parle jamais des 350s »

« Je suis ton oxygène »

« C’est la raison pour laquelle les noirs ne prennent jamais les devants et restent sous contrôle »

« Parce qu’on préfère faire comme si tout allait bien et ne jamais prendre le temps de discuter »

« Maintenant il y a un gosse dans un état critique »

« Arrête de te prendre pour ce que tu n’es pas »

« Il n’y aurait jamais eu de Drake sans Kanye West donc ne sort plus jamais de menace de ta bouche »

« Je ne ferai jamais de sons pour clasher »

« Je ne mettrai jamais d’énergie négative dans une chanson »

« J’ai entendu que Drake avait plus de lignes contre moi mais elles ont été enlevées »

« Tu as menacé la sécurité de moi et de ma famille »

« Notre frère est perdu et confus »

« Il essaye de me frapper alors que je suis à terre »

 

 

Faites tourner !