Brother Ali – The Undisputed Truth (review – 80%) – 2007

10 Avr , 2017  

BrotherAli-TheUndisputedTruth

Brother Ali c’est vraiment pas pour tout le monde, il faut accrocher à son flow et moi j’ai parfois du mal… Et vu que ca joue beaucoup sur le plaisir de l’écoute ca donne pas un album que j’écoute même rarement. Niveau texte par contre c’est du très très bon. Les thèmes sont très très politiques et engagés et plus personnels sur la fin.

 


Daylight

So they ask me if I’m black or white, I’m neither
Race is a made up thing I don’t believe in it

 

Freedom Ain’t Free

Il explique pour se sentir mieux il faut faire les changements qui s’imposent et raconte comment lui même a du changer pour trouver qui il était, il évoque son passage à l’Islam a l’age de 15 ans.
Il insiste sur le fait de tenter d’atteindre ses rêves plutot que de rester là sans rien faire de peur de l’échec.

One half of all the two legged’s on the scene
Are too timid to dream cos failure is far too depressing it would seem
So they take whats given
Thats your decison I just don’t consider that living
If I’m to die whether or not I try

I use blood and sweat to butter my bread
Cos this cold world couldn’t give a fuck if I’m fed

 

Letter From The Government

Brother Ali s’imagine recevoir une lettre de la part du gouvernement lui demandant de s’engager dans l’armée. Et il n’a pas l’air d’avoir très très envie d’y aller…

What freedom? I ain’t dying for no president
Sending kids to die when we didn’t even elect the bitch

 

Faheem

Chanson pour son fils auprès duquel il s’excuse de l’environnement pauvre dans lequel il a grandit et de devoir s’absenter à cause de sa carrière.

Just know that it hurts me to death when I leave and go tourin’
I’m scared that it might make you feel unimportant
But our bonds so strong that the moment I get off
We seem to pick right back up where we left off
I tried to say I do it for you
But in my heart I know thats not entirely true
So if I ever come home and feel it hurt us as friends
Swear to God I’ll never tour again

I ain’t never met a child quite like you
Words don’t suffice for me to describe you
You have a genuine goodness inside you
I watch you and wonder if I was ever like you

You make me the definition of proud
Taught me what this life is really about

 

Here

Brother Ali se personifie en maison.

 

Uncle Sam Goddamn

Texte contre l’amérique et son gouvernement. D’ailleurs cette chanson lui a valu pas mal de problèmes.

Try and separate a man from his soul
You only strengthen him, and lose your own

 

Walking Away

Chanson adressée à son ex femme à la suite de leur divorce. Il se demande comment après tout ce qu’il a fait et essayer de faire pour elle et leur famille, elle s’est comportée comme une conne et a essayé de le tuer. (je ne sas pas si c’est imagé ou qu’elle a vraiment essayé de le tuer)

 

Tracklist:

Title Length
1. « Whatcha Got » 4:33
2. « Lookin’ at Me Sideways » 4:05
3. « Truth Is » 4:20
4. « The Puzzle » 3:24
5. « Pedigree » 3:36
6. « Daylight » 4:01
7. « Freedom Ain’t Free » 3:36
8. « Letter from the Government » 4:02
9. « Here » 4:00
10. « Listen Up » 5:03
11. « Take Me Home » 5:01
12. « Uncle Sam Goddamn » 4:57
13. « Walking Away » 3:58
14. « Faheem » 2:49
15. « Ear to Ear » 3:47

Toutes les chansons sont produites par Ant.

 

 

Hit:

Faheem (81,62)

 

A écouter:

Take Me Home (79,53)

Truth Is (79,50)

The Puzzle (79,43)

Ear To Ear (78,56)

Watcha Got (78,45)

Letter From The Government (78,26)

Freedom Ain’t Free (76,90)

Walking Away (76,70)

Here (76,20)

 

 

Meilleurs thèmes: Faheem + Here

 

Détail des notes:

BrotherAli-TheUndisputedTruthnotes

Les mots les plus utilisés:

brotherali-theundisputedtruthwords

Système de notation d’albums