Aujourd’hui, In Da Club de 50 Cent fête ses 16 ans, voici 5 anecdotes plus ou moins connues sur l’un des plus grands hits des 00’s qui lança officiellement le rappeur du Queens sur la scène internationale.

 

Le choix du single à pile ou face

Eminem: « On n’arrivait pas à se décider pour le premier single de Get Rich Or Die Tryin’. Ca allait être soit If I Can’t, soit In Da Club. On était crevé donc moi, 50, Paul, Chris Lighty et Jimmy Iovine avons décidé de le faire à pile ou face. »

 

Un refrain de Lloyd Banks

Une déclaration de Bang Em Smurf qui faisait partie du G-Unit à cette époque: « Le refrain d’In Da Club était un refrain de Lloyd Banks. 50 a pris ça à Lloyd Banks et l’a refait. Le plus grand hit dans le monde était un refrain de Banks. »

 

L’enregistrement sans l’instru complète

50 Cent a enregistré ses couplets avec juste les drums en tant qu’instru.

 

Un tube qui aurait pu être pour D-12

L’instru avait originalement été donnée à D-12 mais ils ne l’ont pas gardée car ils ne savaient pas comment approcher le son.

 

Les guests dans le clip

Dans le clip on peut apercevoir Dr Dre, Eminem, D-12, Lloyd Banks, Tony Yayo, Game (sa première apparition), Bang’ Em Smurf, Young Buck, Xzibit et DJ Whoo Kid.

 

 

 

Faites tourner !