tupac7daytheoryoriginalpaintingtop

A la rencontre du peintre derrière la cover de 7 Day Theory de Tupac

5 Nov , 2016  

Ronald Riskie Brent, son nom ne vous dit probablement pas grand chose et pourtant vous connaissez tous au moins une de ses peintures. Il s’agit du créateur de la cover de The Don Killuminati: The 7 Day Theory. Il en explique l’élaboration:

« C’était à la mi aout 1996. J’étais au bureau avec Hen Dog, on avait l’habitude de fumer de l’herbe pour faire marcher notre créativité. Norris Anderson (le beau frère de Suge Knight) qui était le manager de Death Row à l’époque m’a appelé à son bureau pour me parler d’un nouveau projet. Il m’a directement dit que ça sera quelque chose de dingue. Apparemment, Suge et Tupac avaient eu un meeting et ils voulaient que je fasse une peinture de Tupac sur une croix pour la cover de l’album. L’idée venait de Tupac. J’y ai réfléchit, j’ai trouvé une peinture de Jésus Christ et j’ai découpé le visage de Pac sur une photo du magazine The Source de mars 1996 pour le mettre dessus. Je l’ai montré à Suge et il a dit: ‘Voilà, c’est ça, au travail.’ Il m’a aussi dit qu’il voulait que je travaille avec Joe Cool sur Doggfather de Snoop. »

 

Tupac n’était pas présent lors du meeting, il tournait Gang Related. Mais ils se sont tout de même rencontrés quelques jours après:

« Quelques jours plus tard, je suis allé le voir à Can-Am (le studio d’enregistrement de Death Row à Tarzana). J’ai amené la peinture non terminée. La croix n’avait pas été peinte. Tupac m’a demandé: ‘Yo, tu peux faire la croix comme si c’était une carte routière?’ Il m’a cité les villes qu’il voulait que je mette et où il voulait que je les mette et qu’il voulait une boussole au dessus pour indiquer l’est et l’ouest. La boussole était très importante pour lui. »

tupaccross

 

« Il ne m’a pas tout à fait expliqué pourquoi il voulait une carte routière, il m’a juste dit qu’il sentait qu’il s’était fait crucifier par certaines villes. Après notre rencontre, j’ai découpé une carte de Thomas Bros et j’ai collé les noms de villes sur la peinture. Les trous dans la carte avec les lumières qui passent à travers étaient mon idée. »

« En tout, ça m’a prit trois jours mais la plupart du temps j’attendais des retours et demandes de Tupac. La plupart des mes peintures pour le label prenaient un jour ou moins. Je voulais les terminer rapidement pour pouvoir revenir dans la rue et faire d’autres trucs. »

 

Tupac a finalement pu voir la peinture terminée un jour avant la fusillade dont il a été victime:

« Je suis allé dans son appart sur Wilshire Boulevard la nuit avant qu’il se fasse tirer dessus à Las Vegas. Il m’a dit: ‘Ca déchire!’ Il la kiffait, il était élogieux pendant plusieurs minutes. Tous les membres des Outlawz étaient aussi là. Cette nuit là, Tupac m’a dit qu’il allait monter une exposition pour montrer mes peintures. Death Row m’avait déjà donné un budget de 5000 $ pour ça. Malheureusement, vu qu’il est mort et que Suge est allé en prison, ça ne s’est jamais concrétisé. Tupac m’avait aussi dit qu’il voulait que je dessine sa nouvelle maison à Calabasas et son appart. Je n’oublierai jamais ça. »
376430_2451850050638_1083620258_2782752_352755058_n

« La dernière fois que je l’ai vu c’était la nuit suivante, je jouais aux dés au casino MGM Grand. Je l’ai vu passé à coté de moi avec Suge mais j’avais de l’argent sur la table donc je ne les ai pas suivi. C’était surement après le combat qu’ils ont eu dans le hall vu la rapidité à laquelle ils marchaient. Quelques heures plus tard, j’étais au 662 (la boite de nuit de Suge) et à ce moment la rumeur disant que Tupac et Suge s’étaient fait tirer dessus se répandait. Six jours après, j’étais au bureau sur Wilshire lorsque Linda Tubbs (la soeur de Suge et la manger du bureau) a dit à toute l’équipe qu’il était mort. Ca m’a bouleversé. »

 

,