violence-conjugaletop

6 chansons Hip-Hop qui parlent de femmes battues

25 Nov , 2016  

A l’occasion de la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, voici 6 chansons Hip-Hop qui traitent de ce problème.

Et dès qu’il commence à vous frapper, barrez vous ! Vous n’avez qu’une vie, autant qu’elle soit belle !

 

Domination – It Won’t Stop

God Giveth God Taketh Away (2005)

Domination raconte l’histoire d’un jeune couple pour lequel tout se passe bien jusqu’au jour où le mec commence à battre la meuf. Evidemment elle le cache, met du maquillage etc et reste avec alors que ses copines la supplient de le quitter. Et puis un jour elle décide de partir, ce qui n’est pas du gout de son cop du coup il la cogne et l’envoie dans les escaliers ce qui la blesse mortellement. La façon dont la fin de la chanson a été tournée est terrible, pour ceux qui sont intéressés par l’histoire en détail checkez ce lien où j’avais déjà traité de cette zik.

 

Atmosphere – The Last To Say

The Family Sign (2011)

Slug commence par raconter l’histoire d’un garçon témoin des nombreux coups que son père donne à sa mère. Et même lorsqu’il voulait frapper son propre fils, la mère s’interposait et prenait les coups à sa place. Il a continué à la battre jusqu’à ce qu’il meurt, et Slug dit: « En fait les plus gros coups qu’elle s’est prit l’ont été lorsqu’il est mort, car maintenant c’est trop tard pour qu’elle recommence une nouvelle vie ».

Les années passent, le garçon grandit, se marie, mais il a tellement été atteint psychologiquement par la violence de son père, qu’il reproduit ça sur sa femme et commence à son tour à la battre.

Slug s’adresse à elle, surprit qu’elle ne quitte pas son mari: « Je n’aurais jamais pensé que tu supporterais ces abus, je suppose que j’étais certain que tu prendrais tes affaires et partirais. » Il lui reproche de faire comme si il ne se passait rien, et d’être trop compréhensive par rapport à son passé où, étant garçon, il été marqué par la violence conjugale: « Tu veux blamer le fardeau qu’il porte mais son père n’est pas là lorsqu’il te balance dans les escaliers. »

Slug la supplie de le quitter avant qu’il ne soit trop tard:

« Va te chercher un meilleur avenir, tu dois le quitter, et ne revient jamais. Déchires tout et reconstruis toi, parce que si tu ne le tues pas, il te tuera. Tu ne peux pas lui prendre la main lorsque c’est un poing, et je ne suis pas le premier à te le dire. »

 

Le refrain a l’air très simple mais a une énorme signification:

« Laisse moi être le dernier à dire, s’il te plait ne reste pas
Laisse moi être le dernier à dire, que tu n’iras pas bien. »

Avec ces deux phrases, Slug espère que ce sera la dernière fois que quelqu’un lui dira de quitter son mari violent, supposant donc qu’elle le quittera après ces paroles et qu’elle ne sera plus jamais victime de ses coups.

 

Cunninlynguists ft Cashmere the Pro – Tear Trax

Strange Journey Vol 2 (2009)

Cashmere The Pro raconte aussi l’histoire d’un couple où le mec bat sa meuf, mais ici c’est surtout centré sur la violence et la gravité des coups et sur le fait qu’elle ne veut pas le quitter car elle a peur de se retrouver seule et qu’elle est assez naïve pour croire à ses excuses et qu’il ne recommencera plus. La magnifique prod de Kno ajoute de la tristesse et une ambiance sombre.

 

Self Scientific – Live N Breathe

Change (2005)

Ici aussi Chace Infinite raconte la relation entre une femme et un homme qui la battait tout en étant proche de sa belle famille. Pour se faire pardonner il lui achetait des cadeaux et Chace se demande si ça valait le coup de se faire frapper en échange de cadeaux. Le deuxième couplet traite d’un thème totalement différent.

 

Kinetik – Love Has Never Lived Here

The Kinesis Thesis (2009)

Kinetik détaille la vie de sa famille, que de l’extérieur ils donnaient l’impression d’être la famille parfaite. Mais son père buvait beaucoup et se déchaînait sur sa femme physiquement et verbalement, à un tel point qu’il n’en dormait pas car les cris de sa mère le réveillait. A force de voir sa mère brisée et dépourvue de dignité, il a décidé d’aller planter son père la prochaine fois qu’il comptait à nouveau lever sa main.

 

Eve – Love Is Blind

Let There Be Eve…Ruff Ryder’s First Lady (1999)

Histoire fictive dans laquelle Eve s’adresse au bourreau de sa meilleure amie qui est décédée sous ses coups. Elle lui demande comment il a pu lui faire ça tout en étant amoureux. Dans le dernier couplet elle raconte qu’il a eu l’audace de venir à l’enterrement, qu’il s’est agenouillé et qu’avant d’avoir pu se relever Eve lui a tiré dessus.