La nouvelle rubrique « Throwbacks » vous replonge comme en temps réel dans les événements qui ont marqués le Hip-Hop américain le jour de leur anniversaire.
Aujourd’hui, nous sommes le 11 avril 2006.

 

Proof, membre de D-12 et meilleur ami d’Eminem a été tué par balles ce matin à 4h30 dans la boite de nuit CCC de Detroit lors d’une bagarre qui s’est terminée en fusillade. Il était âgé de 32 ans.

 

Ce qu’il s’est passé selon les témoins:

Proof jouait au billard lorsqu’une dispute avec Keith Bender Jr, un militaire de 35 ans ayant participé à l’opération Desert Storm a éclaté. Apparemment le rappeur se la racontait et élevait la voix et Keith lui aurait demandé de baisser d’un ton. Une bagarre a alors éclaté et Proof qui était complètement saoul a fini par saisir son flingue et a tout d’abord frappé Bender avant de lui tirer une balle dans la tête. A ce moment, Proof se trouvait au dessus de sa victime et le menaçait de tirer à nouveau. Le videur, Mario Etheridge qui se trouve être le cousin de Bender est alors intervenu pour tenté d’empêcher Proof de l’abattre et a tiré deux fois en l’air en signe de sommation mais ça n’a pas effrayé Proof qui pointait toujours son arme sur Bender. Etheridge lui a alors tiré à trois reprises dessus, le touchant mortellement au dos et à l’arrière de sa tête.

Bender quant à lui a été conduit à l’hôpital par Etheridge et ses jours sont toujours en danger. C’est Etheridge lui même qui a appelé les policiers pour les prévenir qu’une fusillade avait eu lieu à la boite de nuit, il reste pour l’instant introuvable.

Mario Etheridge, le videur qui a tué Proof




Une version différente d’un ami de Proof:

H. Mack, un ami de Proof qui se trouvait dans la boite de nuit et qui a reçu une balle à la main raconte une version quelque peu différente des autres témoignages:

« C’était le bordel. La bagarre ne concernait pas juste deux personnes, tout le monde dans la boite était impliqué. Proof a frappé le gars et ensuite Etheridge a tiré au plafond… Je ne crois pas que P a tiré sur le gars, il n’aurait jamais tiré sur quelqu’un si cette personne n’avait pas tiré en premier. C’était comme ça qu’il était. Ouais, ils se battaient pour une connerie mais il ne tirerait jamais sur quelqu’un à cause d’une connerie. »

 

Par après…

Bender qui était âgé de 35 ans est décédé 7 jours après, le 18 avril, qui coïncidait avec le jour de l’enterrement de Proof.

Keith Bender, la victime de Proof

Quelques jours après la fusillade, Etheridge s’est rendu à la police. Il n’a pas été poursuivi pour meurtre car il a tué Proof pour défendre son cousin et dans le Michigan la loi stipule que si une personne en abat une autre afin de défendre quelqu’un, ce n’est pas considéré comme un meurtre. Il a cependant été reconnu coupable de port d’arme et d’avoir tiré dans un bâtiment sans posséder de permis de port d’arme. Il risquait 9 ans de prison et s’en est finalement tiré avec une amende de 2000$.

L’autopsie a révélé que le taux d’alcoolémie de Proof était de 3,2 grammes par litre de sang, soit plus de 6 fois le maximum autorisé aux Etats-Unis.

Deux semaines après le drame, la police a révélé les conclusions de son enquête et a déterminé que ni Proof, ni Mario Etheridge n’étaient entrés dans la boite avec une arme à feu mais qu’ils en ont saisi chacun une lors de la bagarre.

 

La tombe de Proof

 




La nouvelle rubrique « Throwbacks » vous replonge comme en temps réel dans les événements qui ont marqués le Hip-Hop américain le jour de leur anniversaire.

Suivez-nous sur Twitter

Faites tourner !