[100 Chansons] (044) Nas – Hate Me Now

13 Août , 2012  

Une zik de Nas qui détruit tout, dans Hate Me Now le rappeur s’adresse à ceux qui le détestent en se foutant d’eux, pas parce qu’ils n’ont pas le même compte en banque, mais parce qu’ils le critiquent pour la manière dont il dépense son argent.

Il est assez arrogant tout au long de la track histoire d’enfoncer le couteau et n’hésite pas à énumérer ce qu’il possède et ce qu’il achète pour faire encore plus rager.

 

Le troisième couplet est mon préféré, il est beaucoup plus agressif et impressionnant dans ses lyrics:

 

It’s a thin line between paper and hate
friends and snakes, nine millis and thirty-eights
Hell or the pearly gates; I was destined to come
Predicted, blame God, he blew breath in my lungs

C’est une frontière courte entre le fric et la haine

Entre les amis et les serpents, entre les 9mm et les 38

L’enfer ou le paradis, j’étais destiné à venir

On l’avait prédit, blâme Dieu, il a insufflé de l’air dans les poumons

 

Et une de mes phrases préférées de toute sa disco :

Niggas fear what they don’t understand, hate what they can’t conquer
Guess it’s just the fury of man

Les négros craignent ce qu’ils ne comprennent pas, détestent ce qu’ils ne peuvent pas conquérir, je présume que c’est juste la rage de l’homme

 

L’instru guerrière est un gros point fort de la track, elle dicte le rythme et fout bien la pêche, d’ailleurs en live c’est toujours un de mes moments préférés dans ses concerts, entre l’intro et le refrain on sent bien la pression monter.

Encore un classique de Nas, malheureusement un peu gaché par Princesse Diddy tout de même, quelle idée de laisser des chanteuses r&b gérer le refrain d’une track pareille.

———————————————————————————

Artiste : Nas

Titre : Hate Me Now

Album : I Am

Année : 1999

Producteur : Pretty Boy, D. Moet, Poke & Tone

Featuring : P Diddy

Année de découverte : 2003

Styles :  Hardcore, diss, égotrip, lyrical

———————————————————————————