[100 Chansons] (043) Jin – Time Machine

12 Août , 2012  

Jin restera un rappeur au succès éphémère mais aura tout de même réussi à sortir quelques bonnes chansons, parmi lesquelles cette track que j’adore où Jin se demande ce qu’il ferait s’il pouvait remonter le temps. L’instru est magnifique, elle me fait penser à une cérémonie d’enterrement, je trouve qu’on y ressent bien la tristesse.

Le premier couplet sert un peu d’intro, Jin dit qu’il faut profiter de la vie pour ne pas avoir de regrets :

 

A wise man once told me “life is what you make it”
Bare witness to the lies, simply cuz the truth is naked

Un sage home m’a dit une fois ‘’la vie est ce que tu en fais’’

Témoin mis à nu face aux mensonges, simplement parce que la vérité est nue 

The reality is harsh, but it’s gotta be accepted
Your fate has been determined, outcome is pre-selected
No telling when your breath’s stoppin’, n’ death’s knockin’
To enjoy every second is your best option
Treat, every first time like if it’s your last
I wish I could somehow go ‘n revisit the past
Correct any mistakes, maybe right a few wrongs

La réalité est dure mais doit être acceptée

Ton destin a été déterminé, le dénouement est présélectionné

On ne te dit pas quand ta respiration s’arrêtera ni quand la mort frappera

Profiter de chaque seconde est ta meilleure option

Traite chaque première fois comme si c’était ta dernière

Je souhaiterais pouvoir revenir en arrière et revisiter le passé

Corriger chaque erreur, peut-être rectifier quelques dommages

 

 

Le deuxième couplet est mon préféré, la phrase de Big et Pac me fout des frissons :

 

For the sake of argument let’s say I did find a way
And was capable of goin’ back to any time or day
Like, September 11th, then I’d have a chance to
Beg and plead until every last flight was cancelled

Warn him, to keep a close eye on the Florida votes
I tell Martin ‘n Malcom how I respect they passion
To seek change and justice, watch for the assassins

I’d tell Biggie “to run the light don’t stop son”
And Pac “somethin’ ain’t right, don’t ride shotgun”
The good die young, we all know but how come?
And since we know, why we can’t change the outcome?
I tried to make a difference but reality remains
That the script’s been written so my efforts are in vain

Pour l’intérêt de l’argument, disons que j’ai trouvé un moyen

Et ai été capable de revenir en arrière à n’importe quel moment ou jour

Comme le 11 septembre, alors j’aurais eu une chance

De supplier et d’implorer jusqu’à ce que chaque vol soit annulé

Je l’avertirais, de garder un oeil sur les votes de Floride

Je dirais à Martin et Malcom à quel point je respecte leur passion

Pour voir un changement dans la justice, faites attention aux assassins

Je dirais à Biggie ‘’brûle le feu rouge ne t’arrête pas’’

Et à Pac ‘’quelque chose cloche, ne t’assieds pas du coté passager’’

Les meilleurs meurent jeune, on le sait tous mais comment ca se fait ?

Et depuis qu’on le sait, pourquoi ne pouvons-nous pas changer l’issue ?

J’ai essayé de faire une différence mais la réalité reste

Le scénario avait été écrit donc mes efforts restent vains

 

 

Dans le troisième couplet il voudrait avoir un aperçu de ce qui l’attends et se voit déjà avec une belle carrière, mais il revient ensuite à la réalité :

 

What about my future, and the road that lies ahead?
Should I take a glimpse, or be surprised instead?
Think I’ll sneak a peak, I see a wall full of plaques
No more gimmicks, critics say I’m all skills in fact
Hate to say I told you so, but honestly speakin’
Finally got the respect I’m constantly seekin’
After the acclaim, figure I’d settle down
One wife, two kids, I’m out the ghetto now
I’m lyin’ to myself, my life’s a complete waste
A bitter sweet sorrow, that’s just how defeat tastes
A has been, forgotten, I’m yesterday’s news
No longer relevant, Jin was expected to lose
Can’t see that as my destiny so I’m lookin’ past
My twenty-twenty vision blurred through the lookin’ glass
At last, I choose to walk a path of my own
I’ve come this far but the other half is unknown 

Qu’en est-il de mon futur, et de la route qui se trouve devant

Devrais-je avoir un aperçu ou être surpris à la place ?

Je pense que je jetterai un œil, je vois un mur remplis de plaques

Plus aucuns sobriquets, les critiques disent que je suis talentueux

Je déteste dire que je te l’avais dis, mais honnêtement parlant,

J’ai enfin le respect que je recherche constamment

Après l’acclamation, j’imagine que je prendrai du recul

Une femme, deux enfants, je suis sorti du ghetto maintenant

Je me mens à moi-même, ma vie est une perte totale

Une tristesse aigre-douce, c’est juste le goût qu’a la défaite

Un hasbeen, oublié, je suis dans les nouvelles de hier

Plus du tout au niveau, Jin était attendu de perdre

Je ne peux pas voir ca comme mon destin donc je regarde en arrière

Ma vision panoramique troublée au travers du miroir

Au moins, j’ai choisis de prendre un chemin de moi-même

Je suis arrivé si loin mais l’autre moitié est inconnue

 ———————————————————————————

Artiste : Jin

Titre : Time Machine

Album : ???

Année : 2005

Producteur : ???

Année de découverte : 2005

Styles : Calme, mélancolique

———————————————————————————