[100 Chansons] (019) Ca$his – Ms Jenkins

19 Juil , 2012  

Une grosse surpise de la part de Ca$his qui était à l’époque le nouvel espoir de Shady Records, une track sur laquelle personne ne l’attendait mais qui deviendra la préférée de beaucoup de fans et qui recevra un buzz non négligeable face au premier single et au feat d’Eminem extraits du même album.
Si le thème de la chanson n’est pas vraiment original puisque Cashis y parle d’homicide, la façon de l’aborder est assez inédite vu que les trois couplets représentent trois lettres écrites à trois personnes différentes. Le premier est destiné à la mère de l’homme qu’il a tué, le deuxième pour sa propre mère et enfin le dernier pour l’homme qu’il a tué.

Bon alors déjà, si vous n’avez jamais prêté attention à cette chanson auparavant, je vous ai enlevé les frissons que vous auriez pu avoir en écoutant le refrain, vraiment désolé. Car lors du premier couplet d’1’50’’, Ca$his raconte de bout en bout le meurtre de façon très détaillée et réaliste, en employant un langage cru. Pour résumé Ca$his fait partie d’un gang, Bryan d’un autre et ils en arrivent à tirer les flingues et Cashis tue Bryan. C’est donc une ambiance assez street, gangsta comme on retrouve dans toutes les chansons de ce style. Et même si on sait depuis le début que cette lettre est écrite pour la mère, je me suis pris une grosse claque et des frissons en arrivant au refrain car c’est à ce moment la que toute la track prends sa dimension et qu’on réalise que ce couplet est une lettre écrite pour se confier et se soulager du meurtre de son fils.

Ce refrain est primordial à la chanson et le sample de Queen magnifiquement utilisé par Eminem ainsi que les petits changements apportés au refrain pour le coller au thème de la chanson y rajoutent un énorme plus.

 

Dear Ms. Jenkins, I send you my love,
Hi, Im Cashis, I murdered your son,
Im closing the chapter on what has begun,
Dear Ms. Jenkins, I murdered your son,

Chère Madame Jenkins, je vous envoie mon amour
Bonjour, je suis Cashis, j’ai assassiné votre fils
Je clos le chapitre de ce qui a commencé
Chère Madame Jenkins, j’ai assassiné votre fils

 

Le deuxième couplet, plus court, est donc écrit pour la mère de Cashis, dans le cas où celui-ci se ferait assassiné.

Et enfin le troisième pour Bryan, l’homme qu’il a tué, dans lequel il s’excuse mais rejette la faute sur les deux vu qu’en choisissant d’être gangsta ca devait arriver à un moment, et que si il ne le tuait pas c’était lui qui se faisait tuer. Et il termine ce couplet en disant qu’il espère qu’ils se réconcilieront lorsqu’il sera aussi mort.

Voila donc, trois couplets, trois lettres, dont la plus importante qui sera à l’origine du refrain, d’ailleurs je me dis que les deux autres couplets auraient aussi mérité leur propre refrain, basé sur le premier mais en changeant quelques mots, mais bon, la track est déjà assez puissante grace au concept et aux émotions que Cashis arrive à faire passer tout au long de la chanson.

Quand à sa voir si l’histoire est réelle… moi je pense que oui, tellement c’est détaillé et qu’il y tient, les noms sont peut-être différent.

———————————————————————————

Artiste : Ca$his
Titre : Ms Jenkins
Album : The County Hound – EP
Année : 2007
Producteur : Eminem
Année de découverte : 2007
Styles : Storytelling, triste,street

———————————————————————————